Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 08:26

Difficile de trouver un livre à lire après "Tobie des marais". Heureusement, j'ai toujours dans ma PAL un roman pour un "entre 2 lectures intenses ou difficiles". 
J'ai choisi un des rares polars que je possède. J'avais acheté celui-ci dans une brocante parce que de Pascale Fonteneau j'avais aimé "La puissance du désordre". Jour-de-gloire.gif


Monique et Sylvie ont travaillé sur la même chaine d'usine pendant 19 ans. Il y a maintenant plus d'un an que leur entreprise a été délocalisée, mais les procédures d'indemnisations ne sont toujours pas terminées. Un délégué syndical va s'imposer dans cette banlieue sinistrée comme un sauveur. 
L'espoir revient chez nos licenciées, d'autant plus que Magali, ado et fille de Monique, est sélectionnée pour une émission genre "Star Ac'"

 

J'attendais de ce roman, comme pour toute lecture de polar, un bon suspense, un coupable incertain ou inimaginable, un dernier chapitre bluffant. Et bien, j'en ai été pour mes frais (heureusement juste 0,20 cts!). Toute l'intrigue, si on peut l'appeler ainsi, est cousue de fils blanc. D'un creux déconcertant. 

Sur la 4ème, il est noté que "Jour de gloire" est une satire sociale grinçante et drôle". Moi, je n'ai même pas souri et, si j'ai crissé des dents c'est uniquement devant le temps perdu pour cette lecture.

La prochaine fois que j'aurais envie d'un bon polar, j'écouterais plutôt les suggestions de notre spécialiste ;-)


Editions du masque
Crédit couverture: Editions du masque et Fnac.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Joelle 19/03/2008 14:00

Bon, alors, on oublie vite fait ... et on ne note surtout pas (quoi que, avoir une LANPL (liste à ne pas lire) serait parfois une bonne idée ! mdr !)

Anne 20/03/2008 09:11

Très bonne idée cette LANPL!

florinette 10/03/2008 17:31

Si tu la voyais, elle traîne par terre !! ;-o))

Pimpi 10/03/2008 10:52

Que c'est décevant de découvrir un polar sans suspense ! Merci de nous prévenir ! Celui-là, on le laissera de côté !

Anne 10/03/2008 14:05

De toute façon il y en tant d'autres à lire...

valdebaz 09/03/2008 17:59

On fait parfois de belles trouvailles au hasard des brocantes. Pas cette fois donc !... ;)) Allez, au suivant ! Bises

Florinette 09/03/2008 11:15

Ma LAL te remercie ! ;-))Bon dimanche Anne, bises.

Anne 09/03/2008 11:46

Ta LAL était-elle donc si longue qu'elle éprouve le besoin de me remercier?! ;-D

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone