Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 08:31

Après une poêlée de champignons à la crème et un boeuf bourguignon, il nous restait encore un peu de place pour ce dessert chocolaté tout fondant.... 

undefined
Pour 6 à 8 personnes

360g de bon chocolat noir pâtissier
420g de crème fraîche (une bien épaisse de chez nos amis normands)
25g de beurre doux
9 financiers : j'ai acheté les "Bonne maman": ils sont très bons. (Je pense que l'on peut aussi utiliser des macarons).


Chemisez de film étirable un moule à cake.

Dans une casserole faites chauffer la crème, le beurre et le chocolat, jusqu'à obtenir une ganache homogène.

Dans le moule, poser une couche de ganache/ une rangée de 3 financiers (il faut appuyer un peu dessus: ils ont tendance à flotter)/ une couche de ganache/ une double rangée de 3 financiers/ une couche de ganache. 

Refroidi, placer le gâteau au moins 4h au réfrigérateur (moi, je l'avais préparé la veille).


Quand est enfin venu le moment de la dégustation, préparez la sauce aux carambars

Faites fondre 225g de carambars au caramel (environ 25) avec un yaourt Fjord pour obtenir un coulis fuide.

Versez-le tout chaud dans l'assiette à côté d'une part de gâteau.

Sur une petite cuillère poser une bouchée de gâteau, cueillir un peu de sauce, fermer les yeux et porter à la bouche. Déposer le contenu sur vos papilles gustatives et laisser fondre....

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article

commentaires

sylire 16/08/2008 13:34

La sauce aux carembars, ça m'inspire bien....

Anne 16/08/2008 14:41


Elle peut , à mon avis, nappez une boule de glace vanille, ou peut-être même un far frit ;-)


Joelle 19/03/2008 14:01

Argh ... j'en bave d'envie (ce qui n'est pas très cool pour mon clavier !) mdr !

Anne 20/03/2008 09:12

Il n'était pas question de ne pas prendre de dessert ce soir-là ;-))))))

Finette 13/03/2008 12:20

En fait, comme j'ai une volonté de fer (heu, pas souvent), j'ai filé me coucher sans me goinfrer mais en ayant en tête la délicieuse photo de ton dessert...Et il faut absolument que je teste ta recette!

Anne 13/03/2008 15:03

Bravo pour ta volonté et...bon test ;-)

Finette 11/03/2008 23:05

Ah, c'est pas vrai! Après les galettes apéritives, ce dessert a l'air succulent!Il faut que j'aille manger quelque chose et après je noterai ta recette!

Anne 12/03/2008 08:15

ça va t'as bien mangé?!

chiffonnette 11/03/2008 21:49

Ok! Je me venge ce week-end alors!! ;-) Je t'en envoie?

Anne 12/03/2008 08:13

Grrrrrrrr!

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone