Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 09:36
Une base de recette toute simple à personnaliser...


DSC03123.JPG


Dans une casserole mettre 500g de pruneaux "géants", 1 bouteille de vin rouge, 4 cuillères à soupe de sucre en poudre. 

Vous pouvez laisser nature ou rajouter, à votre guise: écorces d'oranges ou de citrons, raisins secs, cannelle ou bâton de vanille....

Laissez mijoter à feu tout doux 2 à 3 heures. L'alcool va s'évaporer. Le jus va devenir liquoreux, excellement et indécemment goûteux. Les pruneaux s'en seront gorgés pour devenir tout fondants.

Dégustez tiède ou froid. Tel quel dans une jolie coupelle, ou nappez-en du fromage blanc, de la faisselle ou une boule de glace à la vanille.

Je conserve ces pruneaux plusieurs jours au réfrigérateur sans problème.


C'est une de mes recettes d'enfance, que je fais régulièrement....

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article

commentaires

Aline 10/06/2011 12:01



Merci beaucoup pour cette recette! Moi qui adore les pruneaux, je suis comblée!!



Nanne 28/03/2008 22:19

Tes recettes, Anne, sont simples et faciles à réaliser pour les nulles en cuisine dont je fais partie. Mais elles sont aussi très appétissantes, ce qui ne gâche rien :o))) Merci et bravo pour cette nouvelle et belle catégorie sur ton blog.

chiffonnette 20/03/2008 21:20

Si tu veux je t'envoie la recette! C'est la catégorie dessert tout simple qui en jette! ;-)

Anne 21/03/2008 08:35



Oui, je veux bien.Merci!



yueyin 20/03/2008 11:08

miam ! ça a l'air drolement bon dis donc... je crois que je vais essayer tiens ! merci :-)

Anne 21/03/2008 08:33



ça fait un peu recette d'hiver, mais vue la température de ces jours-ci on peut quand même en avoir envie...



Jules 19/03/2008 22:51

Il fallait en mettre dans mon colis... ;o)

Anne 20/03/2008 09:25

Ah oui, j'aurai pu!  Mais j'ai déjà eu du mal à faire une sélection ;-)

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone