Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 07:50

Je ne vais quand même pas laisser de sombres pensées me pourrir la vie et m'empêcher de tenir mon blog!
Allez, c'est reparti ;-)



Une maison au bord des larmes


Vénus Khouy-Ghata raconte son enfance à Beyrouth dans les années 1950. Le poids des superstitions, la promiscuité des voisins, le poids de la religion21X6P57CM3L__AA115_.jpg constituent sa vie quotidienne et alimentent cette autobiographie. Mais le noyau se situe ailleurs: dans l'hommage qu'elle rend à son frère. Unique garçon parmi 3 filles, il subit les sévices d'un père encombré d'une culpabilité ardente. Il aurait pu être un poète de talent, il deviendra fugitif, drogué puis interné en psychiatrie.
Un très beau récit où un certain humour allège le dramatique sans lui enlever ce qu'il recèle de bouleversant.
Merci Alice pour cette découverte qu'elle a également offerte à  Béatrix .

Editions Balland et Babel
Crédit couverture: Editions Babel et Amazon.fr





Chut!


Martial, ancien para, vit avec son papa, un veuf inconsolable. Il tombe amoureux fou de Mathilde une bibilothécaire. Pourra-t-elle l'aimer, lui qui ne connait des livres que l'Encyclopédie universelle en vingt et un volumes enfermée derrière une vitrine de salle à manger?
"Parlez-moi de moi, y'a que ça qui m'intéresse!":...alors les LCA, forcément,  ce livre vous plaira et même deviendra votre bible!
191 pages qui décrivent nos comportements, nos attitudes, nos habitudes de lecteurs.
191 pages sur l'amour de la lecture, du livre et ses "accessoires": marque-pages, bibliothèques...
La plume de Jean-Marie Gourio teintée d'humour est toute pleine de tendresse et mérite bien de trouver sa place dans vos coups de coeur.

Editions Juliard et Pocket
Crédit couverture: Edition Pocket et Amazon.fr



Le silence des sources


Je voulais lire un roman qui s'harmonisait avec le paysage alentour. Si j'en croyais la 4ème, ce roman de Catherine Velle semblait convenir: la campagne, la douceur d'un été, une bonne intrigue...
En fait,  je me suis retrouvée devant une histoire sans intérêt écrite dans un style limite enfantin.
Je n'ai pas prolongé mon ennui au delà de la moitié du livre.

Editions Flammarion et J'ai lu 
Crédit couverture: Edition J'ai lu et Fnac.fr






Des gourmandises sur l'étagère



Ce très court roman de Françoise Moreau est un livre voyageur de Goelen. Pendant une petite demi-heure de lecture, j'ai regardé vivre Odilon et Marie Gabrielle. Ce couple enjoué, gourmand entretient les jolies joues rondes de leur fille avec maints baisers affectueux et mets savoureux, jusqu'au jour où la petite refuse de s'alimenter...
Le texte est très beau: des mots émanent des odeurs de mer, des parfums de délicieux gâteaux.
Mais, comme à chaque fois que je lis une nouvelle, je n''ai pas eu le temps d'éprouver d'émotion. Je reste pourtant persuadée que cette histoire en regorge.

Edition L'Escarbille 
Crédit couverture: Edition L'escabille et blog de Goelen



Le soleil des mourants

Jean-Claude Izzo n'était complètement inconnu: j'avais noté ce titre suite à un billet (blog?) bien tentant.
Sous une couverture, que je trouve très moche, j'ai découvert un livre à la fois magnifique et amer, où il est beaucoup question d'amour.
A travers, le parcours de Rico et d'Abdoul, la vie quotidienne des SDF....
Pas de pathos larmoyant: la réalité brute n'en a même plus besoin. Le style de l'auteur est franc, percutant et pourtant emprunt d'une certaine poésie.
Ce récit m'a secoué les tripes, m'a submergée de sentiments humanistes.
Pas une lecture de vacances me diriez-vous? Au contraire quand le corps est disponible le coeur est encore plus réceptif à la violence des mots comme à leur tendresse. De toute façon, aucun moment ne serait le bon pour se placer devant cette misère.
Je sais déjà, que ce livre fait partie de ceux que je n'oublierai pas.

Editions Flammarion et j'ai lu 
Crédit couverture: Edition J'ai lu et Fnac.fr




Bien sûr, vous vous doutez bien que ces livres ne sont que quelqu'uns de ceux qui alourdissaient ma valise...




Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Manu 06/04/2008 18:03

Bonjour Anne,Comme un peu tout le monde, je me sens attirée par "Chut". Il est indisponible chez Amazon, mais je ne désespère pas de le trouver ! Merci pour cette découverte !

antigone 06/04/2008 16:59

Coucou Anne ! Le Izzo et le "chut" me tentent beaucoup !! Dis, tu as bien lu. J'espère que tout va mieux. Bises.

Anne 07/04/2008 08:58


J'ai bien, mais encore à peine mon content! Là-bas, les journées étaient trop courtes ,-(


valdebaz 05/04/2008 23:23

Belle moisson même s'il y a des trucs pas terribles  ;) je note "chut" bien tentant, les gourmandises évidemment ! Izzo, j'ai presque tout lu, notamment les polars malheureusement mis à l'écran avec Delon !!!! l'horreur !

Anne 06/04/2008 09:52



Je lis très peu de polars, et c'est sans doûte pourquoi je ne connaissais pas Izzo. J'ai vu aussi qu'il existait un reccueil de nouvelles chez Librio.
Alors pour toi Delon=horreur ;-D



Moustafette 05/04/2008 21:48

Je note "chut"

Anne 06/04/2008 09:50


Un petit Pocket qui ne crèvera ton bugget !


Gambadou 05/04/2008 19:40

un petit tour autours de la Chezine, tu te croiras à la campagne...

Anne 06/04/2008 09:46


Il existe plein d'endroits autour de Nantes qui sont comme à la campagne, mais ils ne créent qu'une illusion temporaire ;-(


Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone