Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 09:00

que c'est originaire de chez Thom.
Bon, jusqu'à présent je m'en fichais un peu.
Sauf que, soit disant, je suis l'ennemie préférée (moi pauvrette innocente je me demande bien pourquoi!) de
Cathulu et que je suis, maintenant, obligée de m'y intéresser....

Règlement officiel
Le premier blogueur pose une question et la refile à une personne. Qui y répond, et pose une autre question. Et la refile à quelqu'un d'autre qui répond aux deux premières et en fait une troisième...et ainsi de suite !


Question 1 (de Cuné)
: On a tous un sosie quelque part. Quelqu'un qui nous ressemble un peu, tout au moins. Ou alors quelqu'un qui a fait penser quelqu'un d'autre à nous lorsqu'il l'a vu(e). Parfois, ça peut entraîner de lourds ressentiments. Si on me dit que je ressemble à Nicolas Sarkozy, par exemple, je pleure. Alors, à qui t'a-t-on déjà dit que tu ressemblais ? (Même de loin, ou de profil, ou philosophiquement parlant, ou pour déconner, rhoo !)
Disons que je pourrais ressembler à Jane Birkin. Nous avons un manque d'attribut en commun...


Question 2 (de So): Tu dois tuer la personne avec qui tu vis, comment t'y prends-tu pour ne pas te faire choper ?
Ado, la chanson de Michel Sardou "Et mourir de plaisir" me laissait songeuse. Aujourd'hui, j'imaginerais bien tuer mon mari ainsi.
Je ne ferais pas choper: je ne suis pas assez sexy (voir réponse question n°1) pour être soupçonnable de ce genre de délit!
Mais qui sait, peut-être que je cache bien mon jeu...(oh lala, ça devient coquin par ici!) 


Question 3 (d
'Alinea):
Si tu devais être privée de l'un des cinq sens, lequel choisirais-tu ? Pourquoi ?

Le toucher. Je ne suis absolument pas kinesthésique (embêtant pour le meurtre précité!).


Question 4 (de Fashion): Quel titre dont tu as (un peu, beaucoup, passionnément) honte se cache dans ta bibliothèque ?
"L'encrier d'or". Edition "Petites feuilles de classeur, grands carreaux, reliées avec un morceau de laine", de Anne R.....Ecrit dans les années 1970, publié en un seul exemplaire, je le trouve passionnant, plein d'humour et très prometteur.
Ma modestie rend ce jugement honteux; alors je le cache...

Question 5 (d'Amanda): Tu viens de mourir. Saint Pierre était bourré quand tu es arrivé(e) devant les portes du Paradis et t'a indiqué la mauvaise porte. Te voilà devant Bouddha qui t'informe que tu dois te réincarner. Tu peux choisir ce que tu veux, sauf te réincarner en toi, faut évoluer ma vieille (mon vieux). Alors ? En quoi choisis tu de te réincarner ?
En lézard: pour pouvoir enfin m'exposer au soleil, des journées entières, sans baliser pour les mélanomes.

Question 6 (de Cathulu): Quelle question  ne voudrais-tu surtout pas que l'on te pose ?

Quelle est la dernière chose que l'on ait dit sur toi, et qui t'as horriblement vexée puisque tu la savais fondée?
(Je ne vous avouerai jamais ma réponse!)


Ma question:
  Essayez-vous, régulièrement, de vous débarrasser d'habitudes profondément ancrées?


Karine n'as-tu pas dit à Cathulu que ce tag était trop drôle?!
Et ne t'en fais pas il le restera, même si tu y réponds ;-))))


Mr Kiki trace le chemin de ce tag
ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires

16/05/2008 15:53

Ah, j'aime bien la question que tu ne voudrais pas qu'on te pose! Moi non plus je ne voudrais pas y répondre!! 

Sully 09/05/2008 16:02

Oh, c'est marrant tout ça ^^ Tout de suite on cerne la personnalité, surtout avec la question deux :o ! Ce livre, dont tu as honte, ne m'est pas inconnu, je vais faire des recherches ^^ ! Très réjouissant tout ça...

Anne 10/05/2008 09:18


Les tags permettent de se dévoiler un peu plus sous couvert d'humour. Ils sont importants dans une blogospère.


Karine 07/05/2008 12:39

Et voilà, mes devoir sont faits! ;)  Je bougonne parfois au sujet des tags mais au fond, j'aime bien déblatérer!

Anne 07/05/2008 15:51


Je suis allée te lire, et forcément j'ai ri! Bravo, encore une fois, pour ton humour!


anjelica 06/05/2008 21:32

J'attend les réponses de Karine avec impatience ! Super tes réponses, tu t'en ais très bien sorti. J'aime bcp la 2 :) 

Anne 07/05/2008 09:20


La 2 est celle qui m'a demandé le plus d'efforts à fournir! Surtout que mon mari lit mon blog ;-)


cathulu 06/05/2008 06:02

rapidité et humour, bravo, Anne ! Finalement, nos moitiés s'en sortent pas si mal...

Anne 06/05/2008 08:52


Mais c'est normal, non?...tant qu'ils nous donnent pas une bonne raison d'être un peu plus virulentes ;-)


Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone