Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 05:00
 

Il était une fois 2 magnifiques Elfes qui communiquaient entre elles, depuis déjà des mois, par ondes magiques.

Fortes d'une amitié indiscutable, elles décidèrent un jour de voler l'une vers l'autre, dans un lieu enchanté où il fait toujours beau.



 
Quelques esprits malins, et sans doute jaloux de tant d'affection, ont essayé de ternir leur rencontre.
Quelques Lutins ont pris la forme de macarons au caramel et aux pommes pour culpabiliser les Elfes gourmandes.
Certains Trolls se sont transformés en moustiques pour obliger les Elfes bavardes à rentrer chez elles avant la nuit, au lieu de trainer sur la terrasse d'une crêperie.
Heureusement, accompagnées de leurs gentils Korrigans protecteurs, les Elfes ne se sont pas laissées faire.

Elles vécurent des heures enchanteresses.



Partager cet article
Repost0

commentaires

Quelqun qui adore ce conte!!! 23/04/2009 18:46

Ce conte est magnifique,vous avez beaucoup d'imagination!

Anne 24/04/2009 10:10


Merci!
Ce "conte" est aujourd'hui un très joli souvenir.


Joelle 03/06/2008 00:04

Quel beau billet et quelle belle journée cela a du être ! Mais de là à dire que c'est un endroit où il fait toujours beau .... mdr !!!

Sully 15/05/2008 21:35

Belle métaphore ! Je suis content que vous ayez pût rompre ces liens et, ainsi que des aimants, vous vous soyez attirées l'une vers l'autre. Vraiment ravi de vous voir garder un bon souvenir de cette journée dont vous garderez sans doute de magnifiques souvenirs !

Anne 15/05/2008 22:04


Merci beaucoup pour nous 2 ;-))))


clochette 14/05/2008 23:28

Tu as fait le pari de rencontrer toutes les bloggeuses avant la fin de l'année ?!!! En tout cas tous ces articles sont bien sympas et toi de plus en plus belle malgré le pull !

Anne 15/05/2008 08:22


En fait, moi je n'ai pastoujours le cran d'organiser une rencontre. J'en profite d'ailleurs pour remercier Antigone, Bel Gazou, Sylire et Flo: elles ont le courage de passer outre leur
timidité et de me rendent heureuse.
Merci Clochette!  Mais je crois plutôt que tu peux me trouver belle parce que je porte un pull ;-(


yueyin 14/05/2008 18:17

Les rencontres j'adore ! je suis heureuse que vous ayez passé de si enchanterresses heures les elfes :-))

Anne 15/05/2008 08:17


Les rencontres je commence à adorer aussi ;-D


Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone