Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 09:30
Amanda m'a tagguée puis s'en est allée en vacances, sans même attendre mes réponses...Elle exagère!

Je ne pense pas que je ne serais rien sans..., je serais déséquilibrée, malheureuse, différente certainement mais pas rien. J'aime beaucoup trop la vie pour ça.


Mon mari

Je sais que je vais faire très cliché, mais il est à la fois mon mari, mon amant, mon ami et mon confident.
Sans lui, je serais bancale dans ma vie.
Il a le caractère inflexible que je n'ai pas. Il garde la lucidité que je perds parfois. Il est la stabilité quand tout s'effondre en moi ou autour de moi. Il requiert l'exigence quand je me contenterais de l'à peu près. Il me pousse jusqu'où je n'oserais pas aller toute seule. Il croit quand je doute. Il n'abdique jamais quand j'abandonnerais bien.
Il est toujours près de moi quand mon coeur est lourd de chagrin ou gorgé de bonheur.
Il est mon complice, toujours partant, pour partager mes lubies.
Il n'oublie jamais de m'associer à ses folies.
Il est le papa tel que je le voulais pour mes enfants.

Depuis 28 ans, il me dit que son bonheur c'est de me voir heureuse, et je le crois.

De la chaleur

Quand j'ai froid (et je peux être frigorifiée par un léger courant d'air sur fond de 30°!) je ne suis bonne à rien.
Il faut, dans mon quotidien, obligatoirement des sources de chaleur: soleil, chauffage ou feu de cheminée.
Il me faut tout pour avoir chaud. Je suis une dingue de gilets, d'écharpes ou foulards, de gants, de chaussons fourrés, de plaids ou de grosses couettes, de boissons bouillantes, de douches brûlantes.
Le top du top: le siège chauffant dans la voiture!

Du silence

J'aime le silence et j'ai besoin d'en avoir plusieurs heures par jour.
Impératif le silence du matin pour un début de journée douceur, nécessaire le silence du soir pour effacer la fatigue et indispensables les silences impromptus tout au long du jour pour se poser, rêver, écouter les mots qui trottinent dans ma tête.
Je préfère le silence à la musique. Au grand regret de mon Chéri, qui me voudrait vibrante à l'écoute de certaines mélodies.

De l'hygiène

Phobie des microbes, des bactéries et une formation professionnelle médicale:  mon environnement se doit d'être propre! Sans hygiène, c'est la crise d'angoisse garantie!
A l'hôtel les lingettes désinfectantes s'activent; en location le produit-vaisselle relave l'intégralité des placards et la javel se déversent dans les sanitaires, sinon je reste...crispée!
Bien sûr je suis tout aussi rigoureuse pour l'hygiène corporelle.
Pas question, non plus, de porter mes vêtements 2 jours de suite. Ou de les ranger, une fois sortis de la penderie, sans les relaver.


Les nouvelles technologies de communication
que sont la téléphonie mobile et Internet

Je serais perdue si je ne pouvais plus parler, à tout moment, avec ma tribu.
Je serais bien seule si je ne pouvais plus correspondre avec mes blogueurs.

En vrac (et pas forcément dans l'ordre...)

Ma PAL, mon sac à main, mon Dodo, mes séances ciné,  des projets en cours, nos fréquents séjours en Lozère, mes excès ponctuels de gourmandise, mon mascara ultra noir, mes variateurs de lumière dans chaque pièce, mon vélo, mon "p'tit bazar".



Entre ceux qui sont en vacances, ceux qui ne font pas les tags, ceux qui l'ont déjà fait, pas facile de passer le relais à 3 autres!
Je viens de découvrir le blog d'Aelys et j'aimerais mieux la connaitre.
Quand une femme va devenir maman, ses priorités changent: Majanissa, que sont donc maintenant tes indispensables?
Bien installée dans son nouveau Chez elle, Elfe sera certainement ravie de jouer avec sa toute nouvelle connexion.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

laurence 17/02/2010 12:25


j'ai lu je comprends maintenant. c'est formidable et ...rare. tant mieux ça existe^^je suis heureuse que tu le sois, le bonheur des autres est réchauffant!


Anne 18/02/2010 17:53


Chacun de nous avons une histoire familiale difficile. Nous avions du bonheur en retard.C'est peut-être pourquoi nous avons en nous la volonté de faire durer
encore et toujours notre amour. C'est fatigant parfois, mais nous ne baissons jamais les bras.
Merci pour tes mots si chaleureux.


elfe 23/07/2008 08:49

Quelle jolie déclaration!!!Promis, dès que je retrouve ma connexion je fais suivre ces petites confidences. Là je triche, je suis au boulot, mais je dois faire vite!!!

Anne 23/07/2008 09:00


Jolie je ne sais pas, mais sincère j'en suis sûre!
Tu as raison d'attendre d'être tranquilloue chez toi pour faire tes confidences: je n'aurais pas aimé que mon patron lise mon billet derrière mon dos pendant que je l'écrivais ;-D


anjelica 22/07/2008 17:55

Il semblerait bien que ce que t'apporte ton homme soit 'très pareil' pour moi :)

Anne 22/07/2008 18:50


Nous sommes des femmes comblées ;-D


Flo 22/07/2008 13:30

"je ne serais rien sans silence". Je le découvre sans les filles à la maison depuis 2 semaines. Moi qui en rêvait, je m'aperçois que finalement, il ne doit pas durer des heures !!

Anne 22/07/2008 18:49


Tu sais,  le silence est surtout bon quand il est exceptionnel, une bulle au milieu d'agitations...


la Pyrénéenne 21/07/2008 19:07

Je vais mettre les zoziaux en alerte alors ... parce que si je dois rester 2/3 jours les doigts croisés , ça va être dur de servir les petits déjeuners !!!! mdr !

Anne 22/07/2008 19:00


Très efficaces ces zoziaux! Merciiiiiiiii!


Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone