Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 14:00
Les enfants sont en colo ou chez Papi/Mamie, exceptionnellemment il n'y a rien d'intéressant à la télé (!), votre pile de DVD à voir est épuisée, l'envie de faire une toile vous titille.
Sauf qu'en ce moment, à l'affiche, mis à part les dessins animés et les comédies moitié niaises, ce n'est pas mirobolant.
Heureusement, ce mercredi une petite merveille, réalisée par Rémi Bezançon, est sortie...






Un grand-père paternel aigri, un papa plutôt cool, une maman vieillissante, un ado bosseur, un autre glandeur, une fillette "bientôt 16 ans": voilà la famille dont vous allez partager la vie de 1988 à 2000.




Une seule phrase de résumé suffit; toute la suite est à découvrir. Ou plutôt à vivre!

A vivre comme vous vivez votre propre vie...

Parce qu'il a obligatoirement dans chacune des nôtres, des interrogations face à l'avenir, le poids d'un passé à porter, une place à trouver au sein d'une famille, de l'amour à entretenir, ce temps qui flétri ou affaibli.

C'est sans doute là le secret de ce beau film: le spectateur quidam ne peut que s'identifier à l'un ou l'autre, voir à plusieurs, des personnages et la palette d'émotions est si dense que l'indifférence ne peut être de mise.
Le temps d'une respiration je passais de l'attendrissement au désarroi, du sourire jaune à l'éclat de rire, de la nostalgie du souvenir de jeunesse à mes tracasseries actuelles.


Les acteurs sont excellemment bien choisis et collent parfaitement à ce scénario percutant.
 
Aparté: Zabou Breitman joue le rôle de la maman. Cette femme a réalisé l'un de mes films préférés: "Se souvenir des belles choses" . Je le dis au cas où, scandaleusement, vous ne l'auriez pas encore vu!


Pour un billet beaucoup plus complet, c'est ici sur un blog que Véronique m'a fait découvrir.
Le casting complet est sur Allociné.


Crédit affiche: Allo ciné.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Géraldine 13/02/2009 23:56

C'est curieux comme avec des petits riens, on peut faire d'aussi bons et grands films...

Anne 14/02/2009 08:59


C'est tout le talent des artistes...


dasola 10/08/2008 23:23

Bonsoir Anne, je suis certainement la seule mais ce film m'a un peu déçue par rapport à ce que j'attendais et par rapport au long métrage de Besançon "Ma vie en l'air" qui a été un échec public et qui était pourtant très bien. "Le premier jour" est un film ambitieux mais trop long. Certain personnages comme Raphael n'est pas assez mis en relief par rapport à Fleur par exemple. On pressent assez vite ce qui va arriver à Robert Duval. L'accident de la mère est une ficelle un peu grosse pour que Fleur rentre le rang (si je puis dire). Une fois de plus, c'est la B.A. qui est montre les meilleures scènes. Bonne soirée.

Anne 11/08/2008 16:09


Merci d'avoir pris le temps de me donner ton avis.
Pour "Ma vie en l'air", je ne peux rien dire, je ne l'ai pas vu.


la nymphette 07/08/2008 18:11

Je l'ai vu hier et en suis encore ébouriffée. "se souvenir des belles choses", comment dire... il n'y a pas de mots pour ce film!

Anne 08/08/2008 07:44


Je vois que nous sommes exactement sur la même longueur d'ondes ;-))))))


Philippe 04/08/2008 10:21

Zabou qui accepte de se vieillir et Gamblin, cet acteur prodigieux. La fille et le 2è garçon impeccable, j'ai plus de réserve sur l'aîné que j'ai trouvé un peu léger...Mais quel film, quel construction ! Un film qui fait honneur au cinéma français et qui écrase un peu la production américaine...

Anne 04/08/2008 14:00


Moi l'ainé je l'ai aussi trouvé très bien...mais j'ai les yeux de femme qui aime les hommes très bruns!


Julien 30/07/2008 13:59

Très beau film en effet ;)

Anne 30/07/2008 14:58


Je viens d'aller sur ton blog, et nous partageons en effet le même avis! Je te rejoins aussi complètement sur "Hancock": c'est franchement du n'imprte quoi ce film ;-(


Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone