Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 15:40

Pas la peine de réexpliquer que j'ai participé à une opération commerciale avec les Centres Culturels Leclerc, ceux qui le ne savent pas encore sont ceux qui viennent ici pour la première fois ;-)


Pour moi, 3 romans sur les 8 sélectionnés ont su me rappeler pourquoi j'aime lire.

"Fume et tue" d'Antoine Larain.
Parce que ce livre est un vrai éloge du plaisir. Le plaisir tel que je le conçois, tel que j'aime le vivre: sensuel, court mais intense, éphémère mais renouvelable à l'envie.
J'ai eu l'illusion qu'il avait été écrit pour moi toute seule.

"Nous vieillirons ensemble" de Camille de Peretti
Pour ses personnages auxquels j'ai cru et que j'ai aimés. Je ne lisais pas un livre, j'écoutais des conversations. Je ne touchais pas du papier, j'effleurais des peaux.
J'ai eu l'illusion de vivre 24h dans une maison de retraite.

"Et mon coeur transparent" de Véronique Ovaldé
Du ressenti, encore du ressenti et que du ressenti. Les mots allaient directement de mes yeux à mon coeur ou mon ventre sans passer par la case cerveau.
Je n'ai eu aucune illusion, j'ai vécu ce livre.



J'offre, donc, mes lauriers à cette femme qui a si bien su me chambouler:




C'est Yasmine Char qui a remporté Le Prix Landerneau, le VRAI.



Bon maintenant, et avant que la rentrée littéraire ne commence, je vais pouvoir m'attaquer sérieusement à ma PAL...quoi c'est déjà mal parti: en ce moment, je lis un livre voyageur!  ;-D

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Joelle 13/09/2008 10:47

J'ai encore 4 livres du prix à lire mais je suis déjà sûre que mon lauréat ne sera pas le tien vu que je n'ai pas vraiment apprécie le livre d'Ovaldé !

Anne 14/09/2008 09:37


Encore 4?! Mais tu traines! :-D


antigone 18/08/2008 15:53

Coucou Anne ! Un petit passage bref chez toi !! J'ai aimé lire ton lauréat et noté les deux autres parmi les notes lues ici et là, donc nos avis semblent concorder, ayant par ailleurs lu "nous sommes cruels" de Camille de Peretti, que j'ai beaucoup aimé. De plus, j'ai fait dédicacé mon exemplaire lors de mon périple sur Bordeaux et cette femme est vraiment charmante !!! Me reste à lire "nous vieillirons ensemble", donc. Je vois que la lozère pointe son nez !!! ;o)) Bises.

Anne 19/08/2008 09:35


Et oui, alors que te revoilà moi je suis à J-4 de ma Lozère ;-)

Oh, la chance d'avoir rencontré Camille de Peretti! Je ne suis pas surprise que tu l'ais trouvé charmante, déjà son physique est avenant...


yueyin 18/08/2008 13:56

hummmm j'ai commencé fume et tue et je me régale :-)))

Anne 19/08/2008 09:32


Je n'en suis pas surprise ;-)


valdebaz 18/08/2008 09:26

je n'en ai lu qu'un (nous vieillirons...) mais j'avais déjà noté ici et là "fume et tue". Quant à V.Ovaldé, je verrai si je craque aussi !

Anne 19/08/2008 09:36


J'aimerais que tu craques pour elle ;-)


Gambadou 17/08/2008 22:29

je note plutôt tes lauréats ! (du coup 3 au lieu de 1 ! )

Anne 18/08/2008 09:24


Chacun mérite le temps que tu consacreras à les lire!


Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone