Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

29 mars 2006 3 29 /03 /mars /2006 19:01
Dans un bar américain une femme attend, sous les yeux du serveur, son amant qui doit quitter son épouse pour elle, mais c’est son « ex » qui entre...
Commence alors un délicieux huis clos, avec les thèmes éternels de l’amour, de la solitude, des mauvais choix. Et je pense que c’est à cela que nous pouvons reconnaître un auteur de talent : il peut reprendre des sujets évoqués maintes et maintes fois, et nous, lecteurs, avons l’impression de les lire pour la première fois ! Philippe Besson a su me charmer avec une histoire classique au possible. Il donne vie à chaque personnage, décrivant tour à tour chacun de leurs sentiments propres, en utilisant un vocabulaire pourvu de sensibilité.
Allez, quand même une critique : « Dis, tu n’aurais pas pu le faire un peu plus long ce roman ? »
 
L'avis de Patch

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Isis 09/03/2007 23:16

D'accord..."tu n'aurais pas pu le faire un peu plus long..." C'est d'ailleurs toujours ce que je ressens à la fin d'un de ses livres.Je découvre et je dévore Philippe Besson en ce moment... Je viens de terminer "Un instant d'abandon' . Poignant et original.

Anne 10/03/2007 08:17

Le charisme de l'"écriture P.Besson" a encore frappé!

clochette 29/06/2006 13:15

Ton commentaire est super et restitue bien l'ambiance de ce livre que j'ai moi aussi adoré et critiqué sur mon blog.
Du même auteur je te conseille Anne "Un garçon d'Italie" ou "Un instant d'abandon"

Anne 01/07/2006 10:27

J'ai déjà lu "Un garçon d'Italie" que j'ai moi aussi très bien, mais je le classe en ordre de prèférence après "Son frère" et "L'arrière saison". Je n'ai pas encore découvert "Un instant d'abandon": il est sur ma liste de livres à trouver. Merci de tes suggestions.

khoyot 07/04/2006 17:27

Content de voir que les sensations ressenties ne sont pas de mon seul fait ;o)

Lhisbei 29/03/2006 21:00

Je te rejoins complètement sur ce livre qui reste un excellent souvenir de lecture pour moi
:-)

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone