Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 08:30
Avec la mode des apéritifs dînatoires, on se doit d'avoir "sa" recette de cake salé.
Moi, j'ai définitivement adopté celui-ci. Il est sans huile et tout moelleux.



 
Recette de base


3 oeufs
20cl de lait concentré non sucré
200g de farine
1 sachet de levure
Ingrédients choisis selon votre goût, envie ou imagination.


Préchauffer le four à 180°

Battre les oeufs et le lait concentré.

Ajouter la farine+levure.

Ajouter les ingrédients choisis. Saler, poivrer, épicer comme vous aimez.

Verser la pâte dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé et enfourner environ 45 mn.


Dans celui de la photo, j'avais incorporé 150g de saumon fumé/150g de Féta coupée en cubes/2 courgettes en 1/2 rondelles préalablement revenues dans de l'huile d'olive/copeaux de zestes de citron.

Très bon aussi celui avec 150g de Roquefort/2 courgettes.

Ou celui avec 1 boite de thon/moutarde/olives noires et vertes.

Pour le prochain, j'essaierais avec des châtaignes et champignons....d'inspiration lozérienne...évidemment!


Bonne imagination et bon appétit!


Crédit photo: Frédéric  
Décor: plat et nappe bretons ;-)

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article

commentaires

Loula 28/09/2008 14:25

Mes ingrédients à moi sont : poire, roquefort, noix...

Anne 28/09/2008 15:09


Bonne idée! Merci!


Philippe 22/09/2008 15:26

ouh la je grossis rien qu'à le regarder...

Anne 22/09/2008 16:41


C'est pas grave: un homme, un vrai,  se doit d'être imposant!  :-D


BelleSahi 21/09/2008 20:19

Je suis une adepte des apéritifs dinatoires ! C'est pratique et on ne passe pas sa soirée en cuisine !

Anne 22/09/2008 09:06


Moi, ça dépend: quelquefois j'aime mettre les petits plats dans les grands...Le plaisir de cuisiner, de dresser une jolie table me manquerait.


choupynette 21/09/2008 19:36

que dire, sinon "hhhmmmmmmmmmmmmm"!!!! :o))

Anne 22/09/2008 09:04


Si on peut dire : "Qu'est-ce qu'on mange après?" ;-D


Jules 21/09/2008 16:48

Depuis que tu as mis ce billet en ligne que je cherche ma recette de cake salé!!  De souvenirs, il y avait des olives noires, des merguez en tranches, du basilic, du cheddar fort et... j'ai oublié!!  Dommage, mais c'est un bon début!

Anne 22/09/2008 09:03


Les "..." peuvent être oubliés je crois!  A mon avis, tous ces ingrédients doivent à eux seuls donner un résultat satisfaisant. Je les retiens en tout cas, moi qui aime les mets
bien relevés.


Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone