Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

6 avril 2006 4 06 /04 /avril /2006 08:09
Ce roman d’Olivier Adam « Poids léger » est plutôt un « Poids lourd » pour le cœur !
Antoine vient de perdre son père, sa sœur auquel il est très attaché est amoureuse, l’alcool l’empêche de boxer correctement et il n’arrive pas à exercer son travail de croque-mort avec le détachement nécessaire. Avec un tel mal-être, la vie dérive inévitablement…
Au fil des pages, j’ai partagé le mal de vivre d’Antoine avec une tendresse énorme, une envie de le prendre dans mes bras comme on console un enfant.
Et voilà ! Une fois de plus, plongée dans les mots j’ai oublié qu’Antoine n’existe pas, que sa vie est imaginaire…tant mieux, c’est quand ils me font cet effet-là que je les aime les livres !

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Laure 08/04/2006 13:17

ah, encore un Olivier Adam que je n'ai pas lu...
comme Elfe j'ai lu tous ceux qu'elle site et je les ai beaucoup aimés !
mais j'ai déjà tant de choses en attente, ah le temps, Anne, on est bien d'accord, 24h, ça ne suffit pas !!

elfe 07/04/2006 09:56

Ah Olivier Adam, un de mes chouchou!!!
Ce livre je ne l'ai pas encore lu, mais si tu as aimé alors tu devrais aimer Falaises (son dernier roman) et un recueil de nouvelles passer l'hiver, ou encore deux romans jeunesses sous la pluie, et la messe anniversaire!!
De purs chefs d'oeuvre!!

Anne 08/04/2006 09:40

J'avais déjà lu et beaucoup aimé "Je vais bien ne t'en fais pas". Quant à "Falaises", il me faisit envie depuis sa parution, et je l'ai trouvé hier dans ma bouquerie attitrée! Du bonheur à venir donc...

Anne 06/04/2006 20:30

Je n'ai pas vu le film.
Je suis toujours réticente à voir une adaption d'un livre que j'ai beaucoup aimé, je suis en général déçue. Les personnages vivent dans ma tête et les comédiens ne ressemblent pas souvent à l'idée que je m'en étais fait. Quant aux scénarios "librement tirés du roman" ils sont rarement aussi bons que le texte original.
Mais avec ta critique si j'ai l'occasion je ferai exception pour "Poids léger".
 
 

clarabel 06/04/2006 17:24

Une lecture coup de poing ,effectivement !
Un film a été adapté avec Nicolas Duvauchelle. Très fidèle à l'univers du roman d'Olivier Adam et à cette descente en enfer d'un type qui saccage subitement et volontairement sa vie. A voir & à lire ! :)

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone