Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

23 avril 2006 7 23 /04 /avril /2006 10:46
Souvent, en lisant vos articles sur les blogs, je me dis: mais comment font-ils eux ?
Ecrire est-il facile pour vous ? Vos textes fluides, bien construits, riches en vocabulaire vous ont-ils demandés beaucoup d’efforts ou ont-ils été tapés d’un trait ?
Parce que moi, quand je m’installe devant mon clavier, j’ai quelquefois une angoisse au cœur et un engourdissement au bout des doigts. Je sais ce que je veux communiquer mais le retranscrire, ça c’est autre chose. Je me retrouve élève devant ma copie avec une dissertation à rédiger ! Et en ouvrant vos commentaires, mon pouls s'accélére: je revois la dite copie avec ses annotations en rouge !
Par contre, certaines fois j’exalte : mes phrases viennent toutes seules et je ne fais aucune correction avant de cliquer sur « Mettre en ligne l'article ». Et là c’est du bonheur !
Je tiens aussi à être satisfaite de ce que j’écris. Là non plus ce n’est pas facile. Cette phrase était-elle bien tournée ? Cette formule est-elle d’un français correct ? La ponctuation convient-elle?  Et bien sûr, je ne peux m’installer devant mon écran sans avoir auprès de moi le "Bescherelle", le "Vérificateur d’orthographe", et mon grand ami le "Dictionnaire Robert de synonymes et contraires"; sans lui chaque critique ressemblerait à « J’ai bien aimé ce livre » !
Voilà je vous ai offert ma petite confidence dominicale…
Partager cet article
Repost0

commentaires

Bill 13/07/2006 09:44

Merci pour cet article et ces commentaires où je me retrouve... Parfois c'est facile d'écrire, d'autres fois non... plus ou moins spontané, rapide ou mieux construit ... Plus ça va (mon blog a bientôt 8 mois) moins je me pose de questions et plus les idées d'articles viennent facilement ! Mais ça dépend des périodes, de la charge de travail, et des loisirs entre lectures, visites, ouvrages et séries TV ! J'ai découvert votre blog grâce à ma fille puis vos commentaires, et je me régale à vous lire !

Anne 13/07/2006 10:51

Merci pour le compliment, je le reçois avec beaucoup de plaisir!
J'ai commencé mon blog en février ( grâce à ma fille, sans laquelle je n'aurai jamais su comment le construire!) et moi aussi je me sens beaucoup plus à l'aise. M'en occuper est chaque jour un régal, mais le temps imparti à d'autres loisirs a été emputé: aïe, aïe...mon monogramme au point de croix pour l'anniversaire d'une amie n'avance guère! Heureusement c'est pour octobre!

Livrovore 03/05/2006 17:20

Ah ah c'est drôle que tu aies parlé de ça, je suis un peu comme toi : parfois ça vient tout seul, et d'autres fois : blocage. Ou insatisfaction. Alors soit je "laisse tomber pour aujourd'hui", soit je publie comme ça. Et puis des fois le lendemain finalement je trouve que c'était pas si nul, ou alors je change avec ma nouvelle inspiration du jour ;-)
Je me dis aussi que des fois c'est trop court, j'arrive pas à développer et à dire tout ce que je ressens exactement.
Mais bon après tout les blogs c'est personnel, alors, on fait ce qu'on veut chez nous ! Et vu le nombre de commentaires que tu suscites, tu vois qu'on est tous bien contents de passer chez toi.

Anne 04/05/2006 09:16

Moi qui pensais être seule à avoir des doutes sur mes écrits...tous ces commentaires nous rassurent.
Merci beaucoup pour ton mot bien sympathique.

elfe 24/04/2006 17:54

Je me pose exactement la même question que toi en parcourant les différents blogs , comment font-ils pour écrire des articles aussi drole ou même émouvant?  En general, j'écris de suite sans trop reflechir, sinon je ne posterai rien!!Mais maintenant je vais moins me prendre le chou!!! Soyons naturel!!

Frisette 24/04/2006 02:26

Je crois sincèrement que personne n'est tout à fait satisfait de ce qu'il écrit.  Et sur chaque blog qu'on fréquente, il y a un petit quelque chose de l'auteur qui nous plait, justement parce qu'on ne l'a pas.  Mais c'est aussi ce qui fait le charme de tous ces blogs, ils sont différents et on y trouve de la variété.
Alors surtout, il ne faut rien changer!  Il faut se laisser guider par l'inspiration du moment et accepter que parfois, elle soit difficile à trouver. :)

Anne 24/04/2006 08:46

C'est très sympatique à vous d'avoir partagé avec moi vos façons d'aborder le fameux "Ajouter un article".
Vous avez tout à fait raison, le blog est un réel plaisir et il ne faut pas que je me le gâche !
Merci à toutes pour vos encouragements!
 

Cuné 23/04/2006 21:27

Pas de soucis Anne, comme le dit Laure on n'a aucune obligation de faire des articles, de les faire longs, courts, troussés ou jetés sur le papier, c'est comme on veut, selon l'inspiration, l'envie, la couleur du ciel et la digestion en cours.On n'est pas des pro et c'est ce qu'on aime aussi, non ?Tu verras d'ailleurs que plus tu en fais, plus ça devient facile, et plus tu mémoriseras plein de mots sans bosser, plutôt cool, non ?:-D

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone