Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

24 avril 2006 1 24 /04 /avril /2006 18:47

Beaucoup d'entre vous avez lu et commenté ce livre d'Olivier Adam. Vous m'aviez donné envie de cette lecture, voilà qui est fait!

Pour ceux qui ne le connaissent pas:

Sur le balcon d'un hôtel face aux falaises d'Etretat, un homme, enveloppé dans une couverture, allongé sur un transat fume, boit, allume des petites bougies. La nuit est tombée, les réverbes s'éteignent comme il y a 20 ans, comme quand sa mère s'est laissée tomber. Comment a-t-elle pu à cet instant oublier qu'elle avait deux  fils? Leur amour pour elle ne justifiait-il à lui seul pas son existence?  

Sa maman morte, Olivier est entrainé, son père et son frère avec lui, dans une spirale morbide. Dans ce maelstrom se perdent tant d'autres désespérés! Délinquence, alcoolisme, anorexie, vioences familiales, drame des hôtels d'émigrès clandestins devient son quotidien. Et puis un jour une lueur d'espoir: Claire.

Oui, j'ai eu très envie de cette lecture, et oui mes attentes ont été comblée!

J'ai aimé le charivari qu'ont créé ces mots au creux de mon ventre. J'ai aimé, au fond de ma gorge, cette boule d'émotion gonflant au fils des phrases.

Merci Monsieur Adam.

( Editions de l'Olivier )

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

amandine 03/07/2006 13:42

livre que je vis commencer

Anne 04/07/2006 07:15

Bonne lecture!

Pitou 20/06/2006 11:07

Très beau, "Falaises". Solitude et souffrance d'un homme...

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone