Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 08:38

Denis Lachaud fait partie de ces auteurs que je lis systématiquement. De son dernier roman je ne parcoure pas la 4ème, ne recherche aucunes critiques, je me le procure c'est tout. En toute confiance.







Quand 2 hommes sont les seuls survivants d'un crash aérien, est-ce le signe qu'ils sont destinés à rester liés? 
Pour autant, doivent-ils s'aimer?
Pour l'un, c'est "oui": comme une évidence. 
Il faut que l'autre le comprenne, l'assimile, l'accepte.






Ceci n'est pas franchement un résumé, et cela ne sera pas un billet tentateur.
Je ne veux pas écrire "Ce roman est un coup de coeur, lisez-le!".

Denis Lachaud, personne ne doit vous l'imposer. Vous devez le rencontrer vous-même.
Prenez l'un de ses livres, lisez les premières pages ou quelques extraits. Il ne s'adresse qu'aux tréfonds de l'intime. Si vous sentez comme une chaleur en vous, vous saurez....

Jusqu'à aujourd'hui, mon titre préféré de Denis Lachaud était "La forme profonde". "Prenez l'avion" lui vole la place.                       Sa poésie, sa musique sensuelle en font, à mon coeur, un texte d'une force émotionnelle intense.
Un texte exceptionnel.

Beaucoup moins égoïste que moi, ICB a accepté de parler un peu plus de ce livre. Il a choisi quelques extraits, partagé ses émotions et mis un lien vers une interview de l'auteur. Quand j'ai lu ses réponses aux questions, j'ai compris pourquoi que je ne pouvais qu'être en osmose avec sa plume.


Editions Actes Sud
Crédit photo: Editions Actes Sud et Fnac.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

lily 03/03/2009 15:08

Hello Anne, il est dans ma PAL de puis le billet d'ICB, je m'en réjouis d'avance, mais je lis comme une tortue en ce moment (BRR..)

Anne 05/03/2009 08:14


Depuis ce week-end, je pense que je viens, moi aussi, de me transformer en tortue et ce, certainement, pour plusieurs mois


antigone 01/03/2009 18:28

Tiens, c'est amusant, il fait une performance avec Olivia Rosenthal sur la roche ce week-end, mais je n'y vais pas, je ne peux pas tout faire, des enfants à s'occuper et un M antigone à préserver... ;o)

Anne 05/03/2009 08:12



C'est incroyable ce qui se passe à la Roche en ce moment! Et dire que les nantais considérent que c'est un coin paumé

Le bonheur d'avoir une famille vaut bien quelques sacrifices



Karine :) 28/02/2009 03:51

Pas un billet super tentateur, tu dis????  J'avais déjà noté chez In Cold Blog mais je suis doublement tentée!!!

Anne 28/02/2009 10:21


Je peux avoir la conscience tranquille puisqu'il y a eu un coupable tentateur avant moi


Anjelica 26/02/2009 16:06

Encore jamais lu cet auteur

Anne 27/02/2009 07:59



Il n'est pas trop tard!



Géraldine 25/02/2009 23:39

En disant "Je ne veux pas écrire "Ce roman est un coup de coeur, lisez-le!".Denis Lachaud, personne ne doit vous l'imposer. Vous devez le rencontrer vous-même.", tu ne fais que nous donner doublement envie de lire ces livres. Tu es rusée dis donc !!!

Anne 26/02/2009 08:13


Mais non, je veux juste votre bonheur!


Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone