Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 18:52

Vous étiez si nombreux à avoir aimé ce court roman (nouvelle?) de  Mary Dollinger, que j'ai cédé à la curiosité.
Quand l'éditeur Jacques André m'a proposé, très gentiment, de me l'envoyer: j'ai accepté.

 





Blanche se laisse imposer la garde du chat de sa mère.

Ce matou aime courir les belles la nuit, alors Blanche décide de le faire castrer.

Le vétérinaire s'avère plutôt séduisant...






Compte tenu que je trouve le titre rédhibitoire, que l'humour anglais ne me plait que moyennement, que je reste insensible aux nouvelles, que j'ai une nette tendance au pragmatisme et que je n'ai pas de chat à regarder d'un oeil différent, je dirais que j'ai aimé ce texte autant qu'il m'était possible!

Pour ceux qui ne sont pas fait sur le même moule que moi cette lecture leur sera, sans doute, tout aussi agréable qu'elle le fut pour AifelleAntigoneBellesahi, Cathulu, Géraldine, Martine, Sylire. Ces liens-là vous guideront vers plein d'autres...

Merci Mr André! Ce n'est pas M.Dollinger qui n'écrit pas bien c'est moi qui...suis ce que je suis!

Editions Jacques André
Crédit photo: Editions Jacques André et Fnac.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

sylvie 30/04/2009 12:21

Je l'ai trouvé juste à point moi...élégant et espiègle, dans une langue légère qui sait être un peu féroce, un peu drôle, un peu fantastique, un peu tendre, toujours amusée...

Anne 01/05/2009 09:26


Tant mieux! Parce que s'il m'a laissée indifférente, je pouvais perçevoir malgré tout la qualité de ce texte.


la Pyrénéenne 05/04/2009 11:24

Pas super drôle , pas super clair non plus ... je ne sais pas mais ... je me dis  : tout ça pour ça !!!

Anne 06/04/2009 09:13



En conclusion donc, pas super de grand-chose



katell 04/04/2009 18:46

Je passe!

Anne 05/04/2009 09:48


J'aurais du aussi!


antigone 04/04/2009 14:27

J'ai préféré celui-ci à son précédent mais on a le droit de ne pas aimer, il me semble... ;o) Tu feras meilleure pioche la prochaine fois !!

Anne 05/04/2009 09:47


On a surtout le droit de dire que l'on a pas aimé...même si on le fait avec regrets.


Brize 04/04/2009 13:56

Pas accroché non plus...

Anne 05/04/2009 09:46


Ah? Et moi qui croyait être un cas isolé!


Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone