Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 10:50

Quelle galère Over Blog!
Hier le blog était tout désorganisé. Heureusement, ma technicienne perso m'a aidé à remettre de l'ordre.
Ce matin, restaient des problèmes qui m'ont franchement très énervée! J'ai tout changé: on verra plus tard, quand je serai calmée!
En attendant, j'ai l'impression de ne plus être chez moi, ici ;-(




Des livres, des livres, des livres

Quelques nouveaux arrivants squattent mes étagères...


6 de ces livres m'ont été offerts.
En effet, j'ai eu le bonheur, d'être pour la deuxième année, sollicitée par Elodie pour participer au "Prix Landerneau".
Je garde de très bons souvenirs des échanges que j'ai eu autour de ces lectures, l'année dernière avec les blogueurs... Même si, je conserve aussi quelques rancunes.... Les concernés sauront se reconnaître ;-)))
Sylire a pris le temps de tout expliquer sur ce prix ici.



Pour les autres livres de la pile, j'avoue fièrement que c'est moi qui me les suis offert!
Oui, oui fièrement! Puisque c'était uniquement pour contribuer à une bonne cause!
J'ai découvert, à Nantes, une nouvelle bouquinerie. Un bien joli endroit où la vente de livres, récupérés ou donnés, offre des possibilités d'insertion professionnelle.
Ici, faire une bonne action c'est acheter un poche entre 0,10cts et 1,50€ ou une édition originale entre 0,50cts et 2€!
Dommage, la boutique est fermée le samedi....




Et d'ici peu, je vais peut-être encore rajouter un nouveau squatteur!
Je me suis inscrire pour la première fois à "Masse critique" de Babelio. La pose de ma candidature fut laborieuse: j'suis vraiment pas trop douée moi! Alors merci à Guillaume et à la technicienne citée ci-dessus pour leur aide!
                                                                     untitled

Mais où est-ce que je vais bien pouvoir les ranger tous ces bouquins????

Allez, je verrai le problème plus tard, pour l'instant que je me contente de savourer, en toute quiétude, l'euphorie de cette nouvelle pile!



Cinéma

Zabou Breitman a réalisé l'un de mes films préférés "Se souvenir des belles choses".
Anna Gavalda écrit des histoires qui savent me toucher.
C'était donc une évidence, pour moi, d'aller voir ce film.




Il est beau, très beau. Fidèle au livre par ses dialogues, magnifique par ses images.
Le thème, délicat, est traité avec la pudeur nécessaire.

Deux petits regrets cependant: une BO à peine assez dynamique pour accompagner quelques scènes et le choix de Daniel Auteuil que je pense mal adapté au personnage.

Ce film nous a offert, à mon mari et moi, une discussion très intéressante...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anjelica 26/05/2009 06:24

En effet, tout en voulant être sincère, il faut rester vigilant sur ces propos Pas facile...

Anne 26/05/2009 14:15


La relation humaine n'est pas facile en général!


éléa 25/05/2009 22:41

J'hésitais à aller voir ce film .. j'aime bien Zabou en tant que réalisatrice, et je suis curieuse de savoir ce que donne l'adaptation du livre de Gavalda ... J'ai vu très récemment à la tv, un autre filme adapté d'un livre de Gavalda et comme j'ai adoré ...

Anne 26/05/2009 14:14


Je ne peux que t'encourager à ne plus hésiter!
Tu peux aller voir chez Antigone: elle a fait un joli billet sur ce film, plus détaillé que le mien.


Anjelica 22/05/2009 11:48

Pour ma part, j'ai beaucoup aimé le livre.'Sur la route de Madison' a été un film qui nous a fait beaucoup discuté mon homme et moi et sans être du tout sur la même longueur d'onde, mais ce fut interressant.

Anne 22/05/2009 13:15


Ce genre de sujets est toujours enrichissant pour les couples...même s'ils sont un peu "dangeureux"


Arlette 19/05/2009 22:47

Ouah la belle pile !Quelle chance cette bouquinerie , pourquoi est- ce si loin? j'irai bien y faire un tour !Je suis contente que tu participe à Babelio . Oui Guillaume est sympa !Bonne soirée et bisous

Anne 20/05/2009 15:30


Farfouille: il existe peut-être son équivalent par chez toi
J'ai reçu mon mail d'accord pour mon lire choisi à Babelio: je suis conteeeeeente!


lily 17/05/2009 15:58

Hier, je n'avais pas réussi à laisser un commentaire, ouf, ça remarche :)Il est tout de même très chouette ce Prix Landerneau et je trouve que la sélection de cette année est particulièrement riche.Moi, je n'ai pas de bouquiniste à proximité et je rage... (ceci peut-être tant mieux, j'ai bien du mal à mettre des limites.)Pour Babelio, c'est fait également :)

Anne 19/05/2009 14:49


Over blog a l'air de refonctionner normalement....
Je finis mon dernier quart de mon 1er Landerneau. J'étais très heureuse de participer, cette année encore.
Des limites? Je déteste ce mot-là!  


Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone