Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

12 juillet 2006 3 12 /07 /juillet /2006 08:57

Dans les salles, passe en ce moment un film qui ne fait pas grand bruit et qui pourtant mérite bien d'être vu.

Un quai de gare parisien, un matin d'été, Vincent fait la connaissance des 80 enfants et des animateurs dont il va devoir s'occuper pendant 3 semaines en tant que directeur de "colo". Et les voilà partis dans les Charentes...

Une simple phrase de résumé suffit: le film c'est juste ce petit temps de vacances. presque rien...mais beaucoup! Le scénario est parfait: ni clichés, ni sensiblerie exagérée, un humour tout en finesse. Une comédie agréable, divertissante, même pour ceux qui, comme moi, n'ont ni participé, ni animé une "colo". Pour ces derniers ce film sera peut-être un peu plus...Souvenirs, nostalgie?

Une dernière phrase pour saluer les comédiens: Jean-Paul Rouve et  Marilou Berry sont  épatants tout autant que les autres acteurs dont pour beaucoup c'est ici le premier rôle.

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Il était en avant première dans ma petite ville et certains acteurs étaient présents, il était prévu qu'on y aille, et finalement on a eu un empéchement!! dommage!
Répondre
A
C'est sympathique ces avant-premières avec la rencontre des comédiens! Surtout que pour ce film encore peu connus ils doivent être relativement accessibles.
A
Je voulais aller le voir et j'ai longuement hésité.
 
Je vais tâcher d'y aller avant qu'il se soit plus à l'affiche ;)
 
 
Répondre
L
C'est le prochain film que je vais voir, promis ! même si ce n'est peut-être pas malin d'y aller juste au moment où je mets...mes marmots en colo ;-))
Répondre
H
Cela me donne bien envie d'aller voir ce film d'autant plus que je garde d'excellents souvenirs de colos!
Théâtre, Ciné, livres (que je continue à acheter malgré un "retard" considérable)... c'est à mon tour de transférer à mon banquier l'adresse de ton blog!!!!!!!!!
Répondre

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone