Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 15:30
leur présenter notre maison ce week-end!
Je crois bien que nous allons guetter les réactions de nos enfants "la chamade au coeur".
C'est idiot, j'ai peur...


Mais les manifestations d'émotions seront à contrôler. Franchement, j'aurais l'air de quoi, à pignocher devant les copains de mes minous!
C'est que nous ne partons pas uniquement en famille: il nous faut bien de l'aide pour emmener tout ça, là-bas!


Retour mardi soir, pour la dernière ligne droite avant le déménagement définitif le 11 août.

Bon week-end à tous!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cécile de Quoi de 9 22/07/2009 16:02

J'imagine plein de bouquins dans ces gros cartons

Anne 23/07/2009 08:01


Oui, et ça pèsent lourd tous ces livres


caranca 20/07/2009 15:27

Alors, cette maison, les enfants en pense quoi ?

Anne 21/07/2009 13:08


Ils ont compris pourquoi nous avions craqué pour elle! (tu peux lire mon mini compte-rendu du week-end à la suite du com' de "A propos de livres)
Merci à toi de prendre ainsi de mes nouvelles, c'est vraiment sympa.


Nanne 16/07/2009 17:07

C'est un vrai bonheur de pouvoir partager ta joie et ton nouveau bonheur, Anne ! Cet endroit me laisse rêveuse et me rappelle un peu chez mes grands-parents paternels qui possédaient une vieille bâtisse qui avait plus de 200 ans ! J'ai adoré cet endroit et le vendre a été un vrai crève coeur ... Bon courage pour ton vrai déménagement !

Anne 17/07/2009 07:42


Merci Nanne!
La partie la plus ancienne de notre maison dâte environ de 1750. Elle avait toujours été habité par une seule et même famille. La vendre a aussi été un crève-coeur pour les derniers héritiers. Mais
ils habitent la Lozère et nous serons ravis de les accueillir autant de fois qu'ils voudront. Ils ne la perdront ainsi pas tout à fait...


mel 16/07/2009 14:57

bonjour, je suis déjà venue qqfois sur ton blog, et j'avais vu ce projet de changement de vie. Aujourd'hui, je vois que c'est fait et suis bien contente pour toi. Il faut oser, ce n'est pas si simple. Alors, bonne continuation.

Anne 17/07/2009 07:39



Merci mel, d'avoir pris le temps de ces quelques mots.


Aujourd'hui, notre nouvelle vie est à peine commencée: ce week-end n'était que la première partie du déménagement. Le définif est pour le 11 août.
Avenir très proche



Anjelica 16/07/2009 12:44

Je suis sûre que tout c'est très bien passé même si tu as versé ta petite larme

Anne 17/07/2009 07:36


Je n'ai pas versé ma larme, mais je n'en étais pas loin


Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone