Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 10:20

Comme à quelques uns d'entre vous, "Le livre de poche" m'a envoyé ce roman de Laura Kasischke.


Kristy, la narratrice, est une lycéenne de 17 ans "bien sous tous rapports".
Avec Desiree, sa meilleure amie, elle passe quelques jours, d'un été très chaud, dans un centre de vacances pour pom-pom girls.
Un après-midi d'ennui, elles "s'évadent" avec une autre fille. Au programme: balade en décapotable pour une baignade dans le lac voisin.
Un arrêt obligatoire dans une station-service. Un regard, un sourire, une attitude provocatrice devant des garçons et...


Malgré les "....", plein de sous-entendus,  qui concluent mon résumé, n'allez pas croire que ce roman est un thriller pur, dur, halletant dans le style "Attention, vous êtes poursuiviiiiiiies!!!!".
Non, l'intrigue "n'est que"dans l'atmosphère.

Sous la banalité des heures qui passent, on comprend que le calme n'est que superficiel. On pressent, mais la tension est très subtile.
C'est exactement la même ambiance que celles des meilleurs romans de Laura Kasischke. Avec tout pareil la chute qui m'a surprise. Parce que forcément j'ai suivi, sans méfiance, les mauvaises pistes.

Derrière l'intrigue à proprement dite, j'ai aussi retrouvé des thèmes déjà abordés par l'auteur: les amitiés adolescentes, la découverte de la féminité, l'insolence de la jeunesse, l'assurance arrogante des américaines privilégiées.

Donc, pour moi qui ait lu quasi la totalité de ses livres, il m'a manqué l'effet "découverte" pour pouvoir apprécier pleinement "Rêves de garçons".

Mais pour ceux qui ne connaissent pas ou peu Laura Kasischke, je pense que ce roman peut leur procurer un très bon moment de lecture.

Praline, Yspaddaden et  Anne-Roudoudou ont beaucoup aimé.

Editions Bourgeois et Livre de poche
Crédit couverture: Edition Livre de Poche et Fnac

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Céline 04/11/2009 12:23


J'aime beaucoup Laura Kasischke, mais ce titre n'est pas non plus mon préféré (et pourtant, c'est le premier que j'ai lu de l'auteur !). J'ai de loin préféré "A moi pour toujours" ! 
Sinon, j'ai quelques questions à poser aux blogueurs en littérature dans le cadre de mon mémoire, le lien est ici
:http://enlivrezvous.typepad.fr/enlivrezvous/2009/10/appel-aux-blogueurs-en-littérature.html
Merci beaucoup !  


Isa 08/09/2009 08:14

Pour ma part c'était une bonne découverte !

Anne 08/09/2009 19:20


Ce livre mérite de trouver son lectorat!


liliba 03/09/2009 04:23

Quand à moi, j'ai découvert cette auteur avec ce livre, et donc j'ai adoré !

Anne 03/09/2009 17:50


Bonne suite de découvertes!


Edelwe 23/07/2009 17:50

J'ai adoré La couronne verte. Je crois que je ne vais pas être raisonnable et acheter celui-là qui me fait de l'oeil depuis un moment!

Anne 24/07/2009 08:40


Je n'ai pas lu "La couronne verte".
Tu ne vas pas trop être déraisonnable: c'est un poche


Anjelica 22/07/2009 07:08

je passe, 'A moi pour toujours' m'avait suffisamment agacée je l'ai tout de même noté pour ma Miss ! 

Anne 22/07/2009 07:49


"A moi pour toujours" est celui de ses titres que j'ai le moins aimé.


Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone