Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

20 août 2006 7 20 /08 /août /2006 09:47

Claire Castillon écrit des textes "doux mais d'une violence inouïe, toujours décalés et en même temps irrésistibles", "son style mordant caustique ou dérangeant fait merveille"; bref elle écrit "remarquement bien". J'aurai bien voulu écrire ces phrases, même si ce sont des plagiats de Karine, Clarabel et Cuné! Mais je ne peux pas: je n'ai trouvé aucun attrait dans l'écriture cruelle de ce roman et encore moins dans son intrigue, puisque je n'ai rien compris de l'histoire avant la moitié du livre. Et encore...Je retranscris donc un résumé déniché sur Internet.

 

C'est l'histoire d'une jeune femme enfermée et prostée dans sa maison de campagne suite à un choc. réfugiée dans le toit de cette maison, prise par le ressassement et l'angoisse elle va revivre sa vie, perdue, prise par le jeux de sa mémoire, entre vérité et fantasme.

 

Vu les avis d'autres lectrices précitées, Claire Castillon sait charmer. Moi, je l'abandonne définitivement. Je garde un bon souvenir de "Je prends racine" mais "Pourquoi tu m'aimes pas" et "Vous parler d'elle" me découragent complétement.

(Livre de poche)

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Anne 20/08/2006 22:45

Ayé !! J'ai lu "moi, l'insatiable lectrice" !! Tu fais toute jeune pour avoir de si grands enfants (ta fille est trés jolie à ce propos) !! Je t'admire beaucoup de lire aussi vite !! Je mets pas mal de temps en ce qui me concerne ! Si tu veux que nous discutions plus voici mon mail (il n'y a pas d'obligation) : anne1971@caramail.com

Cuné 20/08/2006 17:06

Je n'ai lu aucun de ses romans (pas encore), mais je t'assure que ses nouvelles (Insectes), à défaut de me charmer, m'ont remuées. Fais un dernier tout petit essai avec elles, avant de jeter définitivement l'éponge, peut-être ?...

Anne 21/08/2006 09:13

Tu sais que je n'accroche déjà pas beaucoup avec les nouvelles...

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone