Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

8 octobre 2006 7 08 /10 /octobre /2006 13:04

Je me donnerais des baffes! Je me traite de tous les noms d'oiseaux! Je viens d'effacer ma critique sur ce livre magnifique! "Voulez-vous supprimer définitivement cet article?" Oui, j'ai cliqué oui. Mais quelle C....! 1 heure et demi d'inspiration laborieuse détruite en moins d'une seconde. J'en pleurerais!

Heureusement vos commentaires restent...

 

Je m'offre 2 extraits en lot de consolation, et je vais me coucher avant de faire d'autres bétises.

Extrait p42
"Il repensait à son visage. Il y avait en elle une beauté solide et dure, la beauté de ceux qui ont décidé de leur route et s'y tiennent. La beauté que confère au regard la volonté. C'était bien cela. Elle était comme un bloc dur de volonté. Son désir lui illuminait le visage. Il se sentait vide par rapport à elle. D'un vide confortable qui le dégoûtait."
 
Extrait p61
"...Elle le voulait. de tout son être. Combien de fois dans ta vie, Salvator, as-tu vraiment demandé quelque chose à quelqu'un? Nous n'osons plus. Nous espérons. Nous rêvons que ceux qui nous entourent devinent nos désirs, que ce ne soit même pas la peine de les exprimer. Nous nous taisons. Par pudeur. Par crainte. Par habitude. Ou nous demandons mille choses que nous ne voulons pas mais qu'il nous faut, de façon urgente et vaine, pour remplir je ne sais quel vide. Combien de fois as-tu vraiment demandé à quelqu'un ce que tu voulais?
_ Je ne suis pas sûr de l'avoir jamais fait, répond Salvatore Piracci en souriant.
_ Et si tu l'avais fait, continua Angelo, crois-tu vraiment que l'on aurait pu te dire non?
_  Tu as raison, dit-il.
_ Une femme vient chez toi et te demande quelque chose de tout son être. Personne ne pouvait faire autrement que ce tu as fait. Parce que la volonté rend beau et que devant la beauté, l'homme, heureusement, a encore le réflexe, parfois, de se mettre à genoux."
(Actes Sud)
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Spencer 14/01/2008 23:19

Via le blog d'Amanda, je tombe sur cet article, enfin un article qui parle de cet auteur génial. Laurent Gaudé, ce n'est que du bonheur, je n'arrête pas de le lui dire ; il me reste le soleil des Scorta  à lire (goncourt ça me disait bof) et après j'attaque son théatre.Kenavo

Anne 15/01/2008 15:19

J'ai aussi beaucoup aimé "Le soleil des Scorta"! Moi c'est "Le roi tsandor" qui me reste à lire. Merci de ta visite!

sylire 08/11/2006 18:26

Merci encore pour tes précieux conseils et encouragements. ;-))) Je ne manquerai pas de te tenir au courant !

sylire 07/11/2006 13:29

C 'est très gentil .  Merci beaucoup pour ces compliments. ;-))
Tu vois juste, j 'ai très envie de me lancer cette aventure. Je fréquente les blogs de lecture depuis quelques mois et je suis conquise. Cela m 'apporte beaucoup d 'échanger avec vous tous. C 'est un milieu que je ne ressens pas fermé. Comme toi, quelques autres m 'ont suggéré de lancer mon propre blog. C 'est une" famille" vraiment très sympa et  je pense qu 'effectivement je vais me lancer. Le temps à y consacrer  me freine un peu pour l 'instant. Il faut que je m 'organise...( j 'ai un travail, des enfants...). Et puis, autre chose me fait un peu peur : je suis impressionnée par la qualité des critiques de plusieurs d 'entre-vous et j 'ai un peu peur de ne pas être à la hauteur. J 'adore lire mais je n 'ai pas de formation littéraire,  je fonctionne au "coup de coeur" principalement.  Mais je suis persuadée que je vais réussir à me décider un jour ou l 'autre. MERCI ENCORE.
 

Anne 08/11/2006 08:58

Sylire, tu as tout à fait saisi ce qui nous plait dans la bloggosphère! Tu as raison, la rédaction d'un blog prend beaucoup de temps: ça devient vite un loisir à part entière avec tout ce que ça implique d'investissement. Mais, tu n'es pas obligée de publier un article tous les jours, certains ne s'y collent que le week-end par exemple. Sinon je comprends parfaitement ta peur, nous sommes tous passés par là. Mais peu à peu elle s'estompe et je t'assure qu'au bout de quelques semaines il ne reste plus que le plaisir. Quant à ta remarques sur tes capacités, vue la qualité de tes com', tu n'as pas à y songer! Et puis, à chaque publication, tu ne rends pas à un prof un devoir écrit, avec jugement et note à la clé! D'ailleurs souvent celui qui écrit est loin d'être persuadée de la qualité de son avis!

sylire 06/11/2006 19:26

Je viens de le finir et c'est vrai que c'est un livre plein d'humanité. La deuxième partie est à mon sens plus prenante que la première.C' est un bon roman qui donne à réfléchir et  nous incite à avoir un autre regard sur  ces gens qui arrivent chez nous, pensant y trouver l'eldorado.

Anne 07/11/2006 08:37

Je suis ravie que tu aies passé un bon moment avec ce roman. Pour ma part, je l'ai trouvé prenant de la première à la dernière ligne. C'est une belle leçon d'amour que nous offre Laurent Gaudé!
Je me permet de te poser une question sans rapport avec ton com' : "N'aurais-tu pas envie de te lancer dans l'aventure du blog?" Les remarques que tu sèmes ici et là sont toujours judicieuseset pertinantes, et je suis persuadée que tu ferais des critiques complétes passionnantes.

Allie 10/10/2006 22:09

Oh...! J'avais hâte de lire ta critique quand j'ai vu de quel livre tu parlais... Quel dommage! Je sais ce que c'est... maintenant je fais aussi des copies de TOUS les textes que je poste... Je ne prends plus de chance! Seulement, il faut toujours passer par là pour se mettre à faire des copies (trop de copies mais bon...)
J'ai quand même noté ce titre, les extraits m'enchantent et j'avais adoré Le soleil des Scorta du même auteur...

Anne 11/10/2006 08:59

Oui, Allie, maintenant la leçon est comprise pour moi aussi! C'est décidé: maintenant "Mes documents" auront un "Nouveau dossier" nommé "Textes de mon blog".

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone