Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 09:25

Le marché de Noël vient de s'installer, il y flotte un parfum de vin chaud, d'épices, de beignets. Les rues alentours sont brillantes de décorations. Des guirlandes lumineuses s'enroulent aux rambardes des balcons. Pas de doute, Noël arrive! Et pour moi, qui ai toujours du mal à m'imprégner de son atmosphère, je me suis offert un petit conte de Noël écrit par Charles Dickens.

 

Scrooge est un vieux bonhomme avare, méchant et aigri. Le 24 décembre au soir, en lui pas de bonté: il n'a pas l'esprit de Noël. Il passera le réveillon seul, en lui pas de convivialité: il n'est pas dans l'esprit de Noël. Alors, cet esprit de Noël il va le voir! Sous la forme  de 3 ectoplasmes représentant respectivement ses Noëls passés, les Noëls présents et ses Noëls futurs. Scooge a, là, de quoi méditer...

 

 

A bientôt 42 ans, je pensais avoir passé l'âge de ce genre de lecture. Mais devant cette histoire, je me suis surprise à retrouver un bonheur et un émerveillement enfantins. Pour une fois j'ai enfouie mes objections habituelles envers ces fêtes de fin d'année. Les "C'est commercial!", "Quelles hypocrisies autour des festins!" ont été complètement abolis le temps de ces pages et c'était bon.

Si vous aussi, vous voulez vous détacher un peu de vos déceptions festives, de vos douleurs ravivées par ces allégresses,  je vous offre ici ce chant de Noël. Puisse-t-il vous faire porter un autre regard sur Noël.

 

Allie l'a lu en décembre dernier.

 

Je l'ai dévoré en Librio, mais il existe aussi en Folio junior. Les illustrations sont, parait-il, superbes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Lou 06/01/2007 21:55

J'ai lu ce récit l'an dernier à Noël... excellent conte pour les grands enfants ! Ravie de découvrir ce blog, j'y reviendrai... histoire de me ruiner un peu plus !:)Bonne année !

Anne 07/01/2007 10:09

Bienvenue chez moi, Lou. "Se ruiner pour nos livres": voilà notre problème à nous les lecteurs! Surtout si en plus on aime le cinéma, la musique, les vêtements....:-(
Bonne année à toi aussi!

yueyin 18/12/2006 23:02

Librio ou folio, je crois que ce livre là, il me le faut avant la fin de la semaine...pour l'ambiance ! Le plus drole c'est que j'ai souvent vu le nom e scrooge cité dans d'autre livre mais sans savoir de quel oeuvre de Dickens il venait : voilà qui est fait ! Merci ! (chez moi aussi il y a un marché de noel au centre ville, et de chouettes librairies pas loin du tout :-) )

Lilly 02/12/2006 17:03

Juste pour te dire merci de m'avoir fait découvrir Dickens de façon si agréable et si enchantée !!!

beatrix delarue 30/11/2006 14:28

superbe livre que j'ai lu aussi..j'adore les contes en général..moi j'adore Noel..c'est gai, ça coupe l'hiver..avant j'habitais justement en Afrique et on ne fêtait pas Noel comme en France...ici ça coupe l'hiver froid des villes de l'est, et les enfants sont si heureux..Béatrix..mon site est www.adlitteram.over-blog.com  A bientôt!

majanissa 30/11/2006 11:09

Ah j'adore ce conte, je ne m'en lasse pas. J'ai su assez tard que c'était un conte de Dickens. Pour ce qui est de Noël, comme Tamara, les cadeaux déjà en rayons dès fin octobre, les loupioles déjà allumées alors que l'on n'est pas encore en Décembre. Pour moi, Noël c'est CADEAUX mais plus de magie :-(.

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone