Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 08:56

Amandine , Papillon , Clarabel, Laure et Clochette, m'avaient prévenue: ce roman de Laurence Tardieu allait me secouer, mais à ce point...je ne l'imaginais pas!

 

 

 

Un 22 janvier à 17h, la vie de Vincent et de Geneviève va devenir "celle d'avant" et "celle d'après". 15 ans plus tard la "vie d'après" prend fin...

 

 

 

 

 

Aucune envie d'en dire plus. A vous de le découvrir seul. Parce que de toute façon ce que vous allez ressentir, sera si personnel, viendra de si profond de vous-même, que vous ne pouvez qu'être seul...

Un auteur réussit à couper le sifflet à la prolixe que je suis, ça suffit à prouver TOUT son talent...

 

(Stock)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

clochette 22/02/2007 20:31

Merci pour le lien !
Et ravie que le livre t'ait plu.
A bientôt sur le web Anne.

Mme patch 22/02/2007 19:39

Bien le suspens de ton billet...ça donne envie d'esayer! ;o)

Papillon 21/02/2007 22:02

Entièrement d'accord avec ta (très jolie) critique ! Et j'avais également été très étonnée de découvrir que L. Tardieu est si jeune...

Sophie 21/02/2007 19:02

Je l'ajoute dans ma liste de livres à acheter car apparemment ce livre est à lire.

Éric 21/02/2007 01:46

Je suis tout à fait d'accord avec vous toutes.  L'une des meilleures lectures que j'ai pu faire l'an dernier. C'est une auteure à part entière. Il faut la suivre. Elle n'a pas fini de nous étonner.  

Anne 21/02/2007 09:12

Et moi ce qui m'épate aussi c'est le fait que L.Tardieu soit née en 1972! Elle ne peut avoir vécu ce qu'elle écrit et pourtant.... 

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone