Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 13:09

Voilà un moment que je ne vous ai pas donné d'avis cinéma. Non pas que je n'utilise plus ma carte Pathé, mais dernièrement je n'ai rien vu qui me donnait l'envie d'écrire un post. Des films "bof", sans consistance, aussitôt vus aussitôt oubliés: pas de quoi trouver l'inspiration même de quelques lignes. Pour exemples: "La faille", "Pur week-end", "Zodiac", "Pirates des Caraïbes".

 

Pour "La disparue de Deauville" de Sophie Marceau, je vais sortir de ma léthargie. Non pas pour en faire des louanges à tout va, sous prétexte que Sophie "j'ai grandi avec elle" ou que Christophe Lambert "son regard de myope me fais craquer".[ ;-) Tamara ] Mais parce que des critiques comme celles de Télérama ou Chronicar't me sidérent et me donnent envie de défendre ce film. L'intrigue est loin d'être creuse et sa fin pas forcément prévisible. Les personnages sont touchants: des hommes qui ne parviennent à faire le deuil de leur bien-aimée, une enfant en mal d'identité, un orphelin sans repère et manipulé par une belle-mère en manque de progéniture. Et si le scénario est plein de sensibilité, il est aussi parsemé d'humour. Moi, une course poursuite avec une Smart rose, je trouve ça irrésistiblement drôle! Tant pis pour ceux qui n'y voient que du "nanar ridicule".

Lundi soir, nous n'étions que 6 spectateurs dans la salle. Effet presse? Dommage...

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Marguerite 23/06/2007 18:19

C'est mon premier commentaire et je vais déjà te contrarier. Je vais vite me faire virer, moi ;-) J'avoue que la bande-annonce de La disparue de Deauville ne m'a absolument pas donné envie de voir le film... et que je ne suis pas du tout fan de C.Lambert (oui, je sais, je cumule; je cumule même tellement que j'ai beaucoup aimé La faille : le jeu, les regards, certaines répliques pince-sans-rire)
Pour me faire pardonner : j'aime beaucoup ton blog, je l'ai dévoré il y a quelques semaines, et m'y voici de retour. J'espère y faire encore bien d'autres découvertes

Anne 24/06/2007 09:31

Marguerite, je ne suis pas contrariée du tout et loin de te virer je t'invite plutôt à revenir souvent! Je ne tiens pas mon blog dans le but d'avoir les approbations de tout le monde, bien au contraire. Le plus interessant dans les commentaires c'est justement de confronter des avis différents, d'entamer des discussions.
Tu n'avais donc rien à te faire pardonner, mais je prends quand même tes compliments ;-)

Laure 11/06/2007 16:01

je viens d'aller voir la disparue, et comme toi, j'ai bien aimé !

Anne 12/06/2007 08:35

;-)))) Quel pied de nez aux critiques "intello" et Cie!

anjelica 09/06/2007 23:19

Alors on collectionne aussi les listes !

Anne 10/06/2007 10:26

HELAS!!!!!!!

anjelica 08/06/2007 12:05

Je vais te faire confiance et je le note pour sa sortie en DVD. J\\\'ai un cahier pour les livres mais aussi pour les films et musique!
 

Anne 08/06/2007 14:58

J'ai moi aussi une LAV (liste à voir)! La LAE (liste à écouter) est à mon Chéri!

lily 08/06/2007 08:45

J'allais beaucoup au cinéma autrefois, à présent, je n'y vais plus que pour voir des films pour enfants !!J'ai bien aimé le Christophe Lambert de "Paroles et musique" (comme toi Anne ! franchement il y était craquant... ). Mais depuis quelques temps sa coupe de cheveux m'énerve profondément !J'ai bien aimé sophie Marceau il fut un temps ( je crois que nous avons quasiment le même âge...). Depuis j'ai été un peu déçue par certains de ses films. Ceci dit son dernier film me tenterait pas mal, surtout si tu t'y es bien amusée !

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone