Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 17:09

Me voilà désignée par Gachucha! Je dois vous révéler 7 secrets!

Mais j'en avais déjà dévoilé 5 il ya quelques mois...j'en rajoute donc 2 autres et le compte sera bon. Pour répondre à ceux qui s'écriraient "Oh, la tricheuse!" je dis que je ne suis pas mystérieuse au point de pouvoir vous communiquer 5 + 7 scoops sur ma p'tite personne!

 

6. Dans 2 ans, nos enfants ne seront plus à notre charge. Jérémy n'a plus qu'une année d'étude et ensuite il ira travailler dans une autre région. Eléonore, elle, a encore 2 années devant elle avant de continuer avec une formation rémunérée qui lui permettra de mener à bien un projet personnel. Alors, aujourd'hui,  Mon chéri et moi commençons à préparer cette autre partie de notre vie. Nous avons un rêve. Nous faisons tout pour que dans 2 ans il devienne une réalité....

7. Je ne vois plus mes parents et l'une de mes soeurs depuis 7 ans. Ma personnalité, mes émotions, mes doutes, mes rapports avec mes enfants, mon mode de vie...tout de moi, tout en moi est, plus ou moins,  lié à cette douleur.

 

Qui se dévouent pour être les suivants....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

antigone 20/06/2007 20:20

Bonjour ! Ton n°7 me trouble et m'émeut. Je suis dans la même situation que toi, depuis moins longtemps, mais pour les mêmes raisons. Je comprends. Quel plaisir d'avoir des grands enfants si affectueux par ailleurs. Je te souhaite plein de bonheur !!

Anne 21/06/2007 08:03

Merci de ton message tout sympathique! A bientôt Antigone.

nathalie 20/06/2007 18:54

Il faut toujours vivre ses rêves, même s'ils sont fou. la vie ne tient qu'à un fil, alors il faut profiter de chaque instants, de chaque minutes qu'il nous ait donné de vivre. Je te souhaite beaucoup de bonheur dans ce projet qui vous tient à coeur ... Pour tes enfants, ouhlàlà, ça va être dur de les voir partir mais c'est notre rôle de parents ... Moi, je suis encore loin de tout ça, mon aînée n'a que 10 ans et mon p'tit dernier 3 ans ... je profite ! Pour ce qui est de la non-communication avec tes parents et une de tes soeurs, c'est bien triste ... Courage pour l'avenir et dis-toi que la lumière est toujours au bout du tunnel. Bises

Anne 20/06/2007 19:29

Notre rêve n'est pas trop fou, mais il est important à nos yeux!
Je t'assure que ce n'est pas dûr de voir ses enfants prendre leur indépendance, quand nous les sentons bien dans leur vie, quand nous les voyons heureux et qu'ils restent, malgré leur âge, encore tout "calinoux";-)

anjelica 20/06/2007 17:45

C'est super d'avoir un projet pour vous deux dès lors que vos enfants seront indépendants. On reste une Maman toute sa vie mais on est aussi femme et c'est bien d'envisager l'avenir à deux en sachant qu'ils sont bien dans leur vie. J'ai eu mon fils à 24 ans et il aura 22 ans à la fin de l'année, par contre Melle Wikibibi aura 14 ans cette année. Quand aux histoires de famille... Je suis d'accord il n'y a rien à expliquer ni à justifier ! J'ai perdu de vue deux de mes soeurs, c'est leur choix et je ne leur ai pas couru après ...plus d'autres petites choses. Je regarde rarement le passé car on ne peut rien y faire, pour moi, il faut avancer et regarder devant soi, il y a encore pleins de belles choses à faire, des gens bien , à voir et à revoir et de nouveaux à rencontrer .
 

Anne 20/06/2007 19:25

Ce sont des paroles trés sages que tu as là Anjelica: j'ai bien envie moi aussi de vivre mon présent pour mon avenir!
Nous restons des parents toute notre vie c'est vrai, mais c'est bon de savoir notre "devoir d'éducation" accompli...et réussi!
Ta fille a 14 ans: pas toujours facile nos relations à cet âge-là....

clochette 20/06/2007 13:22

Ta fille s'appelle Eléonore ?! J'adore ce prénom et si j'avais eu une deuxième fille elle se serait certainement appelé comme cela. J'y avais même pensé pour Dorothée mais finalement Dorothée l'a emporté.
Quel surprise de lire que tu ne vois plus tes parents et une de tes soeurs depuis 7 ans. Tu as l'air tellement gentille, facile à vivre, conciliante, j'ai du mal à t'imaginer brouillée avec quelqu'un.

Anne 20/06/2007 15:07

J'aime toujours autant le prénom de ma fille même si bien souvent on la surnomme Elé!
J'essaie d'être comme tu me vois! Et c'est justement pour ça que je suis capable de me rebeller contre ceux qui sont égoïstes, racistes, médisants ou despotiques....

kalistina 20/06/2007 03:02

Quel que soit votre projet (ça me rend curieuse!), je vous souhaite une grande réussite :-))

Anne 20/06/2007 07:47

Hi, hi, hi...pas mécontente d'avoir titiller votre curiosité ;-D
Qui sait dans 2 ans j'aurais peut-être encore mon blog et vous suivrez en "live" la concrétisation de notre projet! Mais, ne vous leurez pas ce n'est rien d'extraordinaire du genre tour du monde en bateau, à pied ou en vélo, l'ascension de l'Everest, la contruction d'un monastère au fin fond de l'Afrique ou que sais-je encore! Non, c'est plus modeste ;-)

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone