Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 07:07

La semaine dernière, une maison d'édition m'a offert un roman de Katarina Nicklaus. Je sais que c'est pour le promouvoir via mon blog, mais ce "cadeau" m'a fait très plaisir quand même!

 

 

Vincent est un pilote d'avion passionné. Un accident de moto le plonge quelques jours dans un coma sans réelles conséquences pour quiconque mais dramatiques pour lui. Plus aucun médecin ne veut lui donner l'autorisation de revoler. Pourtant l'aviation est toute sa vie, il ne peut être heureux sans! A ses côtés Florence, son ex maîtresse, va l'aider à comprendre que le bonheur peut se retrouver malgré tout....

 

En découvrant mon livre j'ai crains le pire: j'ai trouvé la couverture affreuse et ai cru à de la science fiction (beurk!). Dès les premières pages me voilà rassurée, ce n'est pas de l'anticipation et le récit m'accroche tout de suite. J'ai très vite pu m'identifier aux personnages : ils doutent, s'enlisent ou s'obstinent dans leur vie comme nous le faisons tous quelquefois...

Sous couvert d'une belle histoire d'amitié, l'auteur distille quelques leçons de vie: surmonter le deuil de son passé pour pouvoir commencer autre chose, savoir abdiquer avant que l'espérance vaine ne devienne souffrance, reconnaître que, bien souvent, on tire de mauvaises leçons de nos précédentes expériences. Ces dogmes éparpillés avec parcimonie, sans emphase ni mièvrerie m'ont paru justes, donc touchants. Ils apportent de la profondeur à l'intrigue qui, il vaut l'avouer, serait un peu mince sans .

Un livre que je n'aurais, sans doute, pas acheté impulsivement mais à qui j'offre volontiers une place de choix dans ma bibliothèque.  Merci Laurence.

 

(Nicholson and partners éditeur)

Caro[line] l'a reçu aussi.

 

Crédit photo couverture : Nicholson and Partners éditeur et Amazon.fr

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Katarina Nicklaus 23/06/2007 20:57

Bonsoir à toutes et à tous !
Je suis de retour.
Merci beaucoup pour l'excellent accueil que vous avez réservé à mon livre...
Pour ce qui est de la couverture, je vous propose de lire le texte sur le lien suivant :
http://www.katarina-nicklaus.com/spip/spip.php?article8
N'hésitez pas à vous promener sur le site.
A bientôt sur nos lignes !
Katarina

Anne 24/06/2007 09:45

Je suis ravie de vous recevoir chez moi! Je ressens toujours beaucoup d'émotions lorsqu'un auteur prend le temps de me lire et de me répondre.
J'ai été trés sensible à votre façon d'aborder la vie,. Elle correspond tout à fait à ma philosophie, même si la mise en application est quelquefois laborieuse. Comme tout à chacun je suppose...
Je vais tout de suite cliquer sur le lien...
Bonne continuation d'inspiration, Katarina.

yueyin 22/06/2007 23:39

Hé c'est sympa comme idée... surtout lorsque le cadeau plait :-)

nathalie 21/06/2007 20:07

Désolée je n'avais pas lu ta réponse ... Je te donne le lien de mon avis livre ...
http://nath.over-blog.com.over-blog.com/5-archive-06-2007.html
Bonne lecture !
A bientôt ...

cathulu 20/06/2007 19:03

je vote aussi contre  la couverture ! Quelle horreur !

Anne 20/06/2007 19:36

Va-t-elle faire un score de 100% contre?....et c'est surtout qu'elle n'a vraiment aucun lien avec le texte!

nathalie 20/06/2007 18:57

Ah, c'est un beau cadeau finalement. Merci Anne, je note ce titre sans souci. Au fait, ça y est, j'ai lu "Neige" de Maxence Fermine, tu peux trouver mon avis sur ce mini roman via mon blog, si tu veux mais je peux, d'ores et déjà te dire "GO" pour l'achat de ce livre !!!!!!! A bientôt ...

Anne 20/06/2007 19:34

Je l'ai déjà dans ma blbliothéque...Je vais lire ta critique de suite.
Quelques minutes plus tard...Tu peux me noter le lien, j'ai pas réussi à trouver cette critique:-(

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone