Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 11:00

Personnellement je n'ai besoin d'aucune raison pour aller voir le dernier Claude Lelouch. Il le réalise; j'y vais: c'est tout! Quand il sort en DVD; je l'achète. Immanquablement... Mais pour  vous qui ne vouez pas de culte à ce réalisateur capable de me mettre en apnée une séance entière, voilà quelques bons arguments pour vous offrir une "toile".

. Ce film est un pur concentré d'amour et d'émotions mais aussi d'humour! C'est le 40ème de Claude Lelouch et c'est son meilleur... bon, je sais que j'ai déjà dit ça à la sortie de "Itinéraire d'un enfant gâté", de "Viva la vie", de "Hommes Femmes, mode d'emploi", de "And now... Ladies and Gentlemen", de "Les parisiens"!

. Le contexte de l'histoire se situe dans le milieu littéraire. Une auteure de best-sellers, un nègre, une émission littéraire: ça ne peut que vous intéresser, non?

. Les visages des comédiens, filmés de tout près, sont de faramineux miroirs de sentiments humains. Si vous ne pleurez pas devant les yeux de Dominique Pinon ou de Audrey Dana, vous ne sortirez jamais un seul kleenex dans une salle obscure! Quant aux rides de la merveilleuse Fanny Ardant, sur un grand écran, elles vous ôtent toute tentation de lifting.

. L'intrigue est fine comme dans tous les scénarios de Lelouch. Vous croyez  "tout" deviner maintes fois avant de vous rendre, maintes fois, à l'évidence que vous venez encore de vous faire berner!

. La B.O est entièrement composée par... Gilbert Bécaud! Si ce n'est pas un beau film-hommage, je n'y connais rien!

Je ne sais pas si cette énumération, qui pourrait se prolonger encore et encore, vous convaincra... mais après tout, tant pis pour vous: moi, ma soirée magique, je l'ai eu!

 

Crédit affiche: Allociné.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

dasola 28/10/2007 18:41

C'est bien d'être comme cela une fan d'un réalisateur. Moi, cela faisait un moment que je n'avais pas vu de film de Lelouch. Mais je suis allée voir celui-ci car j'aime bien Dominique Pinon. Grâce à ce film, il a un premier rôle digne de ce nom et il est crédible en amoureux. Les autres comédiens sont excellents.

Anne 29/10/2007 08:25

Je ne suis pas à proprement une fan de Lelouch, plutôt une fervente admiratrice ;-)
Ses fims correspondent à ma sensibilté, savent éveiller mes émotions.
Moi aussi j'aime beaucoup Dominique Pinon et son physique si particulier. C'est dommage de ne le voir plus souvent dans ce style de rôle.

Philippe 10/07/2007 18:06

ça m'a donné envie de prendre le train...
je plaisante, je crois que je vais y jeter un oeil

Anne 11/07/2007 07:42

Fais plus que jeter un coup d'oeil ;-)

clochette 09/07/2007 11:46

J'ai été le voir hier grâce à toi et... j'ai aimé ! Merci !

Anne 09/07/2007 16:05

Tant mieux!!!!! J'aime quand on aime Mr Lelouch ;-)

Anne-Sophie 05/07/2007 16:26

Bonjour Anne,je suis allée voir ce film hier soir et je l'ai trouvé fabuleux. Evidemment, le scénario est très enlevé, les thèmes abordés interessants. Ces jeux des doubles et de la fausse idéntité m'ont tenu en haleine tout au long du film... hormis la dernière demie-heure un peu lourde... Un très bon film et un excellent scénario, je confirme !

Anne 06/07/2007 08:12

Fabuleux? Oui, oui et oui! Moi je n'ai trouvé aucune lourdeur....

nathalie 05/07/2007 09:28

Merci Anne pour ce billet qui me donne envie de voir le film de Lelouch. C'est vrai que son film "Itinéraire d'un enfant gâté" était super !

Anne 05/07/2007 15:17

Oui, et je trouve que c'est un film indémodable!

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone