Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 17:00

Clarabel, Cathulu et Choupynette promettaient à qui prendrait ce roman de J.M Erre  en main, un moment de franche rigolade, un instant de joie, une lecture parsemée de rires. Je me le suis offert en mal de toutes ces allégresses en ce moment; mais sceptique, malgré la confiance que j'accorde à ces dames, parce que moi les livres drôles avant qu'ils me fassent rire... il en faut beaucoup.

 

 

Max Corneloup écrit des feuilletons radiophoniques et ses revenus mensuels sont aléatoires. Aussi quand l'agent immobilier Mr Naudet accepte de lui louer un agréable 2 pièces dans Paris, il est enchanté de l'aubaine. Hélas pour peu de temps! Ses voisins dessous, dessus, de pallier ou d'en face s'avèrent, au choix: hargneux, déjantés, machiavéliques, vicieux...et même pour certains un peu de tout ça à la fois! Promiscuité contrariante d'abord, très inquiétante ensuite, quand un meurtre sera commis...

 

 

Alors là, merci les filles de m'avoir tentée forcée à acheter ce roman! Je l'ai réellement trouvé hilarant!

Et pas bêtement hilarant, bien au contraire; il est truffé de remarques judicieuses sur le comportement de l'humain en cohabitation. Moi qui vit dans en copropriété je peux vous assurer que la caricature est tout juste exagérée!

Pas bêtement hilarant parce que l'intrigue, digne d'un polar pur souche, est outrageusement bien construite! Je n'ai rien deviné, rien vu arriver de la chute: en imagination elle surpasse de très loin la mienne, que je considère pourtant comme fertile!

Qui est cet auteur, ce Mr Erre? Ma seule info je la tiens de Choupynette: il est de Montpellier! C'est un peu mince...mais quoi qu'il soit, quel qu'il soit,  je lui voue un engouement qui me fera dépenser, sans réfléchir ou consulter mon solde bancaire, mes "sous-sous" dès que sortira son prochain roman! Un sacré compliment de ma part, moi l'accoutumée des "occas'" et "poches"...

(Points)...quel dommage que la couverture d'origine (Buchet-Chastel), tellement réussie,  n'ait pas été reprise!

Crédit couverture : Points et Fnac.fr

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Emilie 03/12/2007 19:43

Moi aussi tenter par ta critique j'ai lu ce bouquin et je viens vous dire ma fierté (oui modeste la fille)  d'avoir deviner qui était derière tous ca avant la fin!! Je ne me doutais pas de toute l'histoire mais j'avais deviné le coupable, l'observateur... l'intuition que ca ne pouvait être que lui..Très très bon roman , et très recherché.

Anne 04/12/2007 07:15

Je suis ravie, alors de t'avoir incitée à lire ce drôle de roman.
Bravo pour ton intuition!

clochette 06/08/2007 11:07

Je viens de l'acheter (en poche ! il n'était hélas plus disponible chez mon bouquiniste dans l'édition originale), j'ai commencé à le lire hier soir, un pur régal ! Merci Anne pour cet excellent conseil, c'est vraiment  à toi que je dois cette lecture absolument fabuleuse.

Anne 06/08/2007 21:45

Je suis ravie, mais remercions d'abord l'auteur! Pour le poche, dommage pour la couverture mais après tout le texte est le même....

valdebaz 04/08/2007 16:56

Anne ! Grrrrr !  tu sais quoi ? je l'ai acheté ce matin !....je donne ton adresse à mon banquier... vu ma Pal, franchement, ça pouvait attendre ! :))

Anne 05/08/2007 09:29

Si ton banquier te fait des histoires, au lieu de lui donner mon adresse, prête-lui ton livre! Il comprendra pourquoi tu as dépensé tes sous, il rigolera beaucoup et te laissera tranquille ;-)

valdebaz 03/08/2007 22:38

Le titre me parle, j'avais dû le noter... C'est chose faite maintenant après ta critique. Je ne peux pas faire autrement !

Anne 04/08/2007 08:50

Ce titre a souvent été cité sur les blogs, et c'est mérité! Le sera-t-il trés prochainement sur le tien? ;-)

caboche 02/08/2007 17:51

En attendant la suite du roman feuilleton de Cathulu sour son blogue (une histoire de chiens méchants), j'irai me procurer Prends soin du chien.

Anne 02/08/2007 18:02

Je suis aussi avec assiduité ce feuilleton de l'été ;-)
Amuse-toi bien...

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone