Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 11:31

Clarabel, Lily ont lu ce court roman d'Arnaud Guillon et m'avaient donné très envie de le découvrir.

 

 

 

 

Le décès d'Adrien, 91 ans, va réunir enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants dans la maison familiale normande...

 

 

 

 

 

 

Veiller le corps, préparer l'enterrement, et puis continuer sa vie... Mais ce ne peut jamais être aussi simple que cela. Parce qu'un deuil fait remonter des souvenirs, des regrets, des remords, des besoins d'explications, des envies de mises au point. Les quelques pages de ce roman le dit si bien! N'attendez pas d'intrigue intense, de suspense insoutenable, ni même de révélations chocs sur des secrets de famille inconcevables: vous seriez déçus. Arnaud Guillon manie les mots uniquement pour dire la vie. Ce n'est pas peu, c'est beaucoup et c'est beau.

Laure a lu "15 août" du même auteur

(Pocket)

Crédit couverture: Editions Pocket et Fnac.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

clochette 07/08/2007 10:29

Je sors de la bibli où je viens de l'emprunter !

Anne 08/08/2007 08:06

J'ai hâte de lire ton avis!

cathulu 06/08/2007 08:33

j'ai failli l'acheter mais j'hésite encore...

Anne 06/08/2007 21:44

Peut-être à la biblio?

Papillon 05/08/2007 10:33

Je suis comme Bellesahi : pas la bonne période pour moi...Mais il faut que je me souvienne que je n'ai pas encore lu Arnaud Guilllon et ce que tu en dis me tente beaucoup !

Anne 05/08/2007 10:45

Avec le lien pour Clarabel, tu trouveras d'autres idées de titres...

ptitlapin 04/08/2007 21:07

Pour ma part, il me tente;  besoin de lire de belles phrass actuellement. Bonne soirée

Anne 05/08/2007 09:41

Dans ce livre, les phrases sont effectivement toutes simples, toutes belles...

BelleSahi 04/08/2007 18:25

Je vais attendre un peu pour ce genre de livre. Trop de deuil ces derniers mois.

Anne 05/08/2007 09:39

Même si ce roman n'est pas triste, contrairement à ce qu'on pourrait croire, il vaut quand même mieux que tu évites en ce moment. Il y a, de toutes façons, tant et tant d'autres livres ;-)

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone