Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

29 décembre 2007 6 29 /12 /décembre /2007 12:50

Non, Sébastien Japrisot ce n'est pas que "Un long dimanche de fiançailles"! 

 

Dans une bourgade balnéaire, balayée par la pluie, un homme descend d'un car. Il aperçoit Mellie, une bien jolie autochtone. Son mari pilote de ligne est absent; il lui est facile de s'introduire chez elle, de la violenter.

Mellie se défend jusqu'à le tuer....L'enquêteur Harry saura-t-il la faire avouer?

 

Ce roman est vendu comme policier. Mais ici, pas de suspense sur le meurtrier, ni enquête. L'intrigue est basée sur le duel entre les 2 personnages. Lequel en sortira vainqueur? Mellie qui sait qu'il ne peut y avoir accusation sans ses aveux, ou le rusé Harry, inquisiteur impitoyable.

Moi, je classe, plutôt, ce roman comme noir. Un bon petit noir, serré, pas trop amer mais à peine assez sucré. Il m'aurait offert une note plus agréable avec une fin un peu moins prévisible. C'est dommage, le début, bien mené, promettait mieux.

"La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil" du même auteur m'a laissé un meilleur souvenir. Et dans le même genre je préfère les livres de René Frégni, plus audacieux.

 

(Folio)

Crédit couverture: Edition folio et Fnac.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

So 05/01/2008 15:17

Hello, j'ai lu Compartiment tueurs et Piège pour cendrillon  de cet auteur, et j'ai trouvé à chaque fois les bouquins plutôt décevants, malgré un a priori plutoôt positif!! Et j'ai été déçue d'être déçue... ;-//
Quant au Long dimahnche de fiançailles, j'ai dû le lire trop tôt après avoir vu le film, et je n'ai pas réussi à me sortir les images du film de la tête... dommage!
La bise et bonne année!!!

freude 03/01/2008 08:56

J'ai choisi ce livre au hasard pour le défi de la rose, je crois que le hasard a bien les choses, il va me plaire ce livre !

anjelica 30/12/2007 20:40

Je n'ai pas lu le roman mais j'aime bcp le film avec Marlène Jobert et Charles Bronson . L'as tu vu ?

Papillon 30/12/2007 16:45

J'ai été tellement marqée par le film avec Charles Bronson que j'ai pas envie de lire le livre...

antigone 30/12/2007 11:34

Bonjour Anne ! Alors, je note "la dame dans l'auto..." pour me faire une idée, ayant déjà lu "Un long dimanche...". Bises du matin !!

Anne 30/12/2007 12:27

Tu verras, il est très bien. Mais pas du tout dans le style de "Un long dimanche".  D'ailleurs, à l'origine, il avait été publié sous un pseudo.

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone