Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 09:06

Hier, j'ai fait une petite balade bretonne.

Je suis entrée dans une bouquinerie...

 

Et j'ai trouvé un roman de Françoise Lefèvre: "La première habitude" en J'ai lu à 2€30!

Trop contente la Anne!!!!

 

Encore plus, quand j'ai pu saisir "Un roman russe" d'Emmanuel Carrère (POL) à 5€ et, un livre que je cherchais depuis des années, "L'île d'Arturo" (Folio) d'Elsa Morante à 2€30 !

J'ai aussi, enfin, dégoté LES bottes que je désespérais de trouver! Et même soldées à 50 %!

La météo était plutôt clémente pour la région.

Les instants avec mon mari ont été tendres et complices.

Y'a des jours comme ça, où la vie est généreuse...

Je vous souhaite, à vous aussi, un bon week-end, plein de petits bonheurs!

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Lefèvre Françoise 07/11/2009 11:58


Bonjour, Homonyme de l'écrivain un ami il y a plus de 30 ans m'avait offert ce roman la première habitude, étonnant avec le recul mon parcour de vie se rapproche de beaucoup de celui du personnage
principal du roman - à lire absolument.


Joelle 28/01/2008 08:54

Une balade plus que réussie alors ... que du bonheur :)

Nanne 25/01/2008 22:15

Il y a parfois des week end que l'on voudrait se voir prolonger indéfiniment, grâce à ces petits bonheurs que l'on trouve au détour d'une librairie, chez un bouquiniste ... ou ailleurs, en excellente compagnie. C'est ce que l'on appelle le Bonheur o))) Merci de nous faire partager ces instants merveilleux, Anne...

Spencer 23/01/2008 23:24

Pas de place pour les livres ! Qu'à cela ne tienne, il faut jeter dehors les casiers à bottes et chaussures, les penderies à sacs et l'arrogante télé, ne garder que l'horloge de grand-mère qui compte le temps qui nous reste à vivre, le fauteuil et la musique. Pour le reste seule la cuisine et sa table pour amis pourraient rester en l'état. Enfin une paire de bottes, mais en caoutchouc et trouées au talon, dès fois qu'on tombe à la mer en y cherchant un rêve.Kenavo

Anne 24/01/2008 07:58

Quelle poésie...Merci!
La télé? Je ne la regarde jamais! Mais je ne veux pas la jeter: elle occupe mon mari certains soirs et me permet donc des moments solitaires pour lire ;-D

Spencer 22/01/2008 23:17

Des bottes ? Une denomée Amanda adore les chaussures aussi. Ce doit être un truc de filles ? Pour moi, au prix des bouquins il aurait mieux valu utiliser ces sous pour monter une bibliothèque.Enfin, que lis-je "La météo était plutôt clémente pour la région" arrrgh, quelle désinformation, il fait toujours beau en Bretagne ! Surtout en hiver.. et j'ai des photos !Kenavo

Anne 23/01/2008 07:47

Je n'ai plus de place pour monter une autre bibio à la maison ;-D
C'est vrai que quelquefois vous avez meilleur temps en Bretagne qu' à Nantes!
Tu marches nus pieds toi? !

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone