Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 19:45

J'ai trouvé un article, plutôt marrant, dans le dernier numéro de Marie Claire et qui pourrait bien intéresser nos LCA célibataires!

 

images

 Voilà un extrait: 

 

"....Et si au lieu de chercher un beau gosse blond, bac+5, vivant à Bordeaux et aimant la voile, vous vous mettiez en chasse d'un type partageant vos goûts...littéraires? Il fallait y penser! Une entrée en matière intello proposé par le nouveau site de rencontres www.mybooxaffinity.fr. Une sorte de café littéraire virtuel avec un test de personnalité pour dénicher l'âme soeur. C'est gratuit, simple, rapide, amusant..."

 

 

 

Et bien moi je peux vous assurer que ce n'est pas de cette façon-là que j'aurais pu rencontrer mon homme de toute ma vie, vu qu'il n'ouvre jamais aucun bouquin!

Mais bon, je ne voudrais pas décourager les Bridget Jones et leurs homologues.

Allez bonne chance!!!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Magazines
commenter cet article

commentaires

Eléa 28/05/2011 15:55



J'avais vu cet article, mais n'avais pas éprouvé assez de curiosité pour aller sur le site ;-) Je préfère observer les hommes aux terrasses de café et me tortiller pour voir ce qu'ils lisent ...



Anne 31/05/2011 18:23



Bravo pour ta franchise!!!



Amel 26/04/2011 19:17



Merci pour ce tuyau, insatiable lectrice aussi. Je ne suis jamais au mieux de ma forme que lorsque je suis en compagnie d'un livre.



Anne 03/05/2011 15:26



On se comprend



lucie 19/03/2011 17:20



j'ai peur que par ce biais l'on noue plus d'amitiéx que l'on ne crée de véritables couples...mais bon c'est intéressant !



Anne 23/03/2011 18:42



Oui, un peu comme des relations entre blogueurs!



Theoma 18/03/2011 09:29



ça fait un peu peur... ;-)



Anne 23/03/2011 18:42



Oh, tant qu'on arrive à garder la tête froide ça va



bel gazou 17/03/2011 16:10



mais je ne suis pas célibataire!!!boooooouhhh...lol allez je garde mon mari quand même, même s'il préfère les magazines de voile au dernier roman paru! après tout j'aime la voile aussi!lol ....
je suis sure que tu as passé un joli moment chez Véro! bises



Anne 17/03/2011 18:42



Oh mais moi aussi je garde mon mari!!!!! S'il n'est pas lecteur, il a beaucoup d'autres qualités


Les moments "rencontre blogueuses" sont toujours spéciaux, n'est-ce pas?!



Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone