Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 18:05

Il y a très longtemps que je voulais découvrir Barbara Kingsolver. C'est chose faite avec ces titres qui s'impatientaient, dans ma PAL, depuis quelques années. 

9782869308558

 

Ses études finies, Taylor quitte le Kentucky, roule vers L'Ouest, sans projets précis. Alors qu'elle fait une courte escale dans l'Oklahoma, une femme dépose une petite indienne sur son siège passager. La supplie d'en prendre soin...

Taylor et l'enfant s'installent dans l'Arizona et se construisent une "petite vie" bien à elles... 

 9782743600334.jpg

 

 3 ans plus tard, alors que chacune pourrait croire leur bonheur inébranlable, une représentante de la communauté Cherokee réclame des droits sur la fillette... 

 

 

  

Les road movies à travers les grands espaces américains, les romans sur les communautés indiennes, ne sont pas franchement mes thèmes de prédilection. Je pourrais même dire pas "mes" thèmes du tout.

Et pourtant j'ai dévoré cette histoire qui s'apparente plus au moins à ce genre de littérature.

Derrière "l'aventure" de Taylor, j'ai trouvé un texte plein d'humanisme et de tolérance. L'Amérique n'est pas stigmatisée, pas plus que les indiens ne sont encensés. C'est simplement un appel à apprendre les différences pour pouvoir les accepter. Ou peut-être déjà les comprendre...

 

Mais finalement, je ne mets ces sujets qu'en toile de fond. Pour moi, le dominant reste l'amour maternel. J'ai aimé comment Barbara Kingsolver a su l'aborder: d'une façon réaliste, drôle ou cynique parfois mais jamais sans tendresse. Ce fut une lecture pleine de sourires et d'yeux humides.

 

Malgré mon enthousiasme pour ce roman, j'avoue avoir trouvé le 2ème volume moins bon. Plus "histoire toute faite", plus "bons sentiments", trop d'"happy end ".

Tant pis, je vous conseille malgré tout  les 2 titres! Puisque, je suppose que comme moi, vous ne savez pas résister à lire une suite quand vous savez qu'elle existe...

 

Editions Payot et Rivages

Crédit couverture: Fnac.fr 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Eléa 06/11/2010 16:42



J'avais lu le premier mais je ne savais pas qu'il y avait une suite.



Anne 07/11/2010 12:47



Et même 2!



Theoma 03/11/2010 11:28



C'est drôle ! Ma bibliothécaire vient de m'en parler et je l'ai noté dans la LAL. Tu confirmes !



Anne 07/11/2010 12:43



Il est de ces livres qui reviennent régulièrement sur le devant de la scène.



Isa 22/10/2010 17:32



C'est moi aussi une auteure que j'ai très envie de découvrir et je viens de m'acheter "l'arbre aux haricots"



Anne 24/10/2010 12:07



Belle lecture à toi!



l'or des chambres 19/10/2010 18:27



Bien longtemps que je suis tentée par ces deux ouvrages, qui sait, peut-être un jour sauterais-je le pas !!! Surtout que, contrairement à toi, je suis attirée par les road movies, surtout dans
les décors grandioses de cet amérique là...


Bonne soirée



Anne 21/10/2010 13:06



Alors ces livres-là ont tout pour te plaire



La Nymphette 14/10/2010 15:55



j'ai bien aimé ces deux romans, et comme toi préféré le remier. Je te conseille vivement Les yeux dans les arbres du mêm auteur mais qui n'a
pourtant pas grand chose à voir avec ces deux titres, un beau roman sur l'Afrique!



Anne 14/10/2010 17:39



Je ne suis pas très "romans sur l'Afrique", mais je le tenterais peut-être quand même.



Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone