Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 19:15
Ce matin j'ai ouvert le volet: il pleuvait. J'ai trouvé ce paysage d'automne humide très beau.

Filou est rentré de son escapade nocturne. Je lui ai fait des câlins et il a fait des ronrons.

J'ai mangé mon pain de maïs. J'ai fait traîner ma tasse de thé pour finir mon livre.

Je me suis trouvée moche, alors j'ai rendu visite à Marie-Thérèse la coiffeuse du village.

J'ai préparé un plat de lentilles et une tarte aux poires.

Après déjeuner, délaissant blogs et bricolage, nous avons enfilé bottes, bonnet et gants.
Nous avons déposé une part de tarte chez notre "Mamie d'à côté" et sommes allés marcher dans la montagne.

Nous avons ramassé des coulemelles. Nous nous sommes dit que ce soir, avec oeufs brouillés et jambon sec, elles feraient un excellent diner.
J'ai fait un accro dans mon jean en passant des barbelés.

De retour dans le hameau, nous avons papoté avec nos voisins qui restaurent eux-même une vieille grange. Elle sera belle leur maison...

Nous sommes rentrés au chaud, chez nous. J'avais les joues rouges et le brushing de Marie-Thérèse saccagé.

Mon Chéri a mis le thé à chauffer. J'ai recousu mon pantalon.

Il fait noir déjà. Nous trainons chacun devant notre ordi.

Tout à l'heure, nous ferons le feu. Nous nous installerons devant pour diner. Je prendrais mon tricot. Nous papoterons, boirons notre tisane.
Et puis nous nous glisserons sous la couette. 

Demain il va peut-être neiger...


Crédit photo: moi.




Edit de dimanche soir, pour satisfaire la demande de ma copine Sylire:

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BelleSahi 16/11/2009 17:49



Tu as eu raison de le faire...ça fait beaucoup de bien à lire.



Anne 16/11/2009 18:07


Merci


BelleSahi 15/11/2009 09:44


Une douce journée...


Anne 16/11/2009 17:23


Je me suis sentie si bien ce jour-là que j'ai eu envie de vous le dire


Arlette 13/11/2009 20:02


le partage d'une journée unique en son genre où tous les parfums s'élevent pour nous ennivrer de cette douceur de vivre .

Bonne soirée Arlette


Anne 14/11/2009 19:03


Tout simplement: "Merci pour ces mots".


Laëtitia 13/11/2009 17:36



Sérénité, c'est effectivement le mot qui me venait aux lèvres et je ne suis pas la première à l'employer ! Si j'aime fort mon Paris, tes petits billets de vie m'offrent quelques bouffées de
zénitude, merci :-)



Anne 14/11/2009 19:02


Je pense que même le plus citadin des citadins peut avoir besoin, de temps à autre, d'un brin de verdure...en vrai ou virtuellement


caranca 13/11/2009 10:59


La journée que tu décris est une vie faite de choses simples, mais au combien agréable. Voilà la vraie vie !


Anne 14/11/2009 19:00


J'en rêvais depuis longtemps de cette vie-là. De ce bonheur simple. Alors forcément oui, ces journées-là me sont douces.


Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone