Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 20:00
Puisque Monsieur doit y faire un déplacement,
puisque j'ai 2 jours de repos,
je me suis dis que... "Tiens, j'irais bien voir si les bouquineries de St Michel existent encore."

Mes-tournees-2-001.jpg
Je troque mes après-skis pour de jolies bottines et j'échange (pour 48h, et surtout pas plus!) mes chemins enneigés contre les couloirs de métro et les trottoirs encombrés.

Crédit photo: Moi, sur la route de mes tournées de soins à domicile.
Repost 0
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 12:50
Allez, je m'offre encore quelques jours sans ordi. 
Nous allons voler quelques heures tranquilles, les laisser couler comme ça, doucement.
Le temps de reprendre le fil de notre vie sans eux.

S'il n'y avait qu'une chose à retenir de ces jours passés avec nos Minous, ce serait cette phrase de notre Fifille. Prononcée nonchalamment, un soir devant la cheminée, une tasse de tisane entre les mains. Comme si elle n'était rien. "On est bien chez vous." 
Pourtant, il serait dommage d'oublier l'image de notre grand dadet de 24 ans redevenu un gosse devant un lac gelé ou une faillie pente enneigée!
Ou leurs fous rires aux plaisanteries "ras de terre", leurs confidences, nos calins...et tout le reste...

Noël 017bEtang de Bonnecombe (Aubrac)

Bonne année à tous!

Crédit photo: Moi
Repost 0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 09:45
J'ai bossé pratiquement non stop de samedi matin 7h à lundi soir 19h30.
Samedi, impossible de rentrer chez moi: la route était barrée par des congères!
J'ai du acheter en cata de quoi passer la nuit à l'hôtel proche du centre de soins.

         Divers-decembre-079.jpg


Bref, tout ça pour dire que demain les enfants sont là et que je panique légèrement devant touuuuuuut ce qu'il me reste à faire aujourd'hui! Aucune place pour le blog et encore moins pour regarder mon GR vieux de 4 jours!
Je vous reviens après les fêtes...


Porte Noël 001


Joyeux Noël à tous!

Repost 0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 17:25

Sylire m'a taguée en vert. En vert???? Franchement, je ne vois pas du tout pourquoi elle a arrêté son choix sur cette couleur...!!!

(Mes photos ne sont jamais vraiment terribles, alors Monsieur s'est gentiment mis derrière l'objectif pour moi.)


Indispensables!

Certains soirs d'été, il y a eu de jolis scores.

Exit les escarpins!

Hummmmm!

Le régal de Frédéric. Moi, je préfère le miel de chataignier.

Souvenirs

Bols du "Festival de la soupe". Elle a lieu tous les premiers week-end de novembre, à Florac. Commerçants, restaurateurs, habitants et troubatours préparent chacun une marmite de soupe et l'offre aux passants. On déguste en regardant des acteurs de rue, en écoutant des fanfares...Le spectacle "off": les nombreux hippies et marginaux des Cévennes qui viennent s'y amuser.

Les yeux de notre Filou

Pas toujours très commodes!


La mousse du jardin

Chaque matin le même bonheur de se réveiller ici.


Et aussi...

Berlingots.jpg   Beaucarnea.jpg   Couteau.jpg         
           

                   Gilet.jpg    Anti-mouches.jpg


Je crois bien qu'il ne reste plus personne à taguer...
Crédit photos: Frédéric
Repost 0
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 19:50
objectif_palLe défi (de taille!) d'Antigone: se lancer à l'attaque de sa PAL!
Sa bonne résolution semble faire boule de neige et m'emporte dans son avalanche (remarquez le langage montagnard nouvellement acquis!).
Je pense que dans ma vie antérieure aucun "Objectif PAL" n'aurait pu être atteint.
Maintenant que je n'ai plus de bouquineries alentours tout me parait possible.
Alors, c'est pleine d'espoir, que je me fixe une PAL de 100 à la première date d'anniversaire de notre aménagement soit le 12 août 2010.
Me reste donc à lire, hors nouvelles acquisitions(soyons réalistes il risque d'en avoir un peu, malgré tout), .... tintintin ... 94 titres!
Allez, Anne, au boulot!
Repost 0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 10:45

Au début, j'ai savouré chaque seconde de mon bonheur, sans avoir envie de le partager.
Egoïste?
Plutôt un joli cadeau que j'offrais à cette femme qui a fini l'éducation de ses enfants, qui pendant des mois et jusqu'à en avoir mal quelquefois, a rêvé d'une autre vie. De celle où le silence et les grands espaces qui lui sont nécessaires, voir vitaux, peuvent se cueillir en quelques pas.
(Il faut bien aussi avouer une grosse flemme et des heures de farniente au soleil!)


Allez, maintenant, j'ai envie de vous retrouver!

                   Mon nouveau salon de lecture

Je n'ai pas les mots pour décrire ce que j'ai pu ressentir les tous premiers jours ici. Une intense euphorie profonde, pure. Tellement de fois, j'avais perdu espoir. Etre parvenus au bout de notre projet m'a semblé tenir du merveilleux.



Notre vie quotidienne à la montagne s'organise doucement.

En vrac... Nous luttons, avec difficulté, contre la nonchalance qui s'installerait bien. Nous apprenons à vivre avec les orages et les coupures de courant. Nous optimisons nos déplacements. Nous avons déjà compris que, quelle que soit la chaleur de l'après-midi, dès 20h30 il faut la "p'tite laine". Nous accueillons les poules de nos voisins. Nous avons repéré les bois qui brûlent lentement pour un feu de cheminée qui dure. Nous déjeunons dehors. Nous regardons les étoiles le soir. Je papote avec ma mamie voisine. J'étends le linge dans le jardin, le ramasse tout rêche mais tout parfumé.
(Je passe volontairement sur les grosses miches de pain à griller le matin, la charcuterie de pays, les prunes du jardin, le Pélardon...histoire de vous faire croire, qu'ici, je suis devenue sage!)


Notre nouvelle vie de couple s'installe paisiblement.

Nos bureaux sont face à face. Nous nous recouchons certains matins de langueur. Nous prenons soin l'un de l'autre. Nous retrouvons nos gestes de jeunes amoureux. Le silence de nos diners au coin du feu est doux.


... mais nous ne sommes pas jeunes mariés et ce sont des heures que nous passons au téléphone avec nos enfants! Pas encore trop de blues...

 

Pour mon travail, j'ai laissé de côté le raisonnable.

On m'a offert un poste dans un hôpital public. Mais, sous la sécurité de l'emploi et l'assurance d'un temps plein, se cachait un planning de fous. Je ne veux plus subir mon travail. Plus jamais, je me l'étais promis.
Alors, j'ai pris l'option "Je fais ce que j'ai envie de faire et tant pis, on verra bien!". J'ai choisi de travailler pour des associations d'aide à domicile. Pas de poste ni de salaire fixes.
Je vais rencontrer les patients chez eux, sans pression. Je vais pouvoir, si ça me chante, m'attarder auprès de ceux qui en ont besoin. L'esprit des grands complexes hospitaliers n'est pas le mien. C'est aussi simple que cela.
J'ai commencé une semaine, jour pour jour, après notre arrivée. Il ne fallait pas que je prenne goût à ne rien faire!
Frédéric, lui, ne s'est vraiment arrêté que les jours de déménagement.

Voilà tout est dit... ou plutôt si peu est dit... le bonheur est difficile à retranscrire.

 



Je vais, tranquillement, reprendre ma vie avec vous. Patience, j'ai près de 800 billets dans mon G.R!

Ma nouvelle adresse mail est notée à droite.

Repost 0
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 11:20
Je crois qu'il ne serait pas raisonnable de prolonger mon blog au delà des J-4 avant le déménagement. Si vous dites le contraire, c'est que vous n'avez pas vu touuuuuuuuuut ce qu'il nous reste à faire.

Et pourtant, toujours "no stress". Je suis encore euphorique. Si vous dites que je baigne dans une inconscience immature, vous n'avez peut-être pas tort. Tant pis, je prends tant que ça se donne!

Je remercie tous les blogueurs qui nous ont consolés, rassurés pendant ces longs mois de pré-changement de vie. J'admire leur patience pendant  que je les saoulais d'interminables mails ou même de blablas intarissables et de photos (les pauvres!).

En principe (je suis euphorique soit, mais pas au point de croire qu'Or..... va fonctionner du premier coup!) nous aurons une connexion Internet le 12.
Je devrais pouvoir vous donner de nos nouvelles avant la fin du mois. Faudrait pas que les "saoulés" se reposent trop longtemps....après c'est toujours difficile de se remettre dans le bain.

Belles semaines d'août à vous tous.



Elles nous attendent....
Repost 0
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 07:40
Notre déménagement définitif sera finalement le 6 août. Très très proche....

Ce soir nous dinons avec Michel et sa souris (2ème rencontre: no stress uniquement l'impatience du plaisir à venir!).
Ce sera la première soirée d'une série à venir. Sur l'agenda, un diner "Au revoir" prévu lundi, mercredi, vendredi, samedi (chez Flo!) et mardi prochain. Beaucoup d'émotions à venir, j'crois bien!
Et encore, ce ne sera rien à côté des dernières heures passées avec mes enfants juste avant notre départ....

Il ne me reste plus que 8 jours effectifs de travail. Je pars travailler le coeur léger sans pour autant réussir à être détachée. La conscience professionnelle est tenace.
Avant-hier, j'ai envoyé mes premières lettres de motivation et CV. Il me faut bien garder un pied dans la réalité, malgré cette euphorie qui ne me quitte pas!

Les tracasseries administratives sont bien dégrossies. Merci Internet! La majorité des démarches sont, aujourd'hui, hyper simplifiées.

Les devis pour les travaux arrivent: des bonnes et des mauvaises surprises...surtout pour les délais! Mais,ouf, nous aurons bien pour septembre un toit isolé et notre poêle. (Il y a, quand même, des limites au "retour aux vraies valeurs" que je ne sens pas capable de franchir!)

On fait presque camping dans l'appart'. Plus tout à fait chez moi...encore plus facile d'avoir la tête là-bas!
J'utilise plus de sacs poubelle que de cartons. Un changement de vie provoque une frénésie de "je jette" (aucun bouquin n'a été victime de cette exaltation!).

Dernière chose: je suis heureuuuuuuuse!!!!!

BON WEEK-END A TOUS!


Charcuterie de Lozère.
Quoi? Mais non, n'importe quoi!!!!! Nous n'avons pas choisi de vivre là-bas uniquement pour le jambon!
Repost 0
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 11:55

A cette minute même j'abandonne, à tout jamais, l'espoir qu'un jour mon blog littéraire puisse être considéré comme sérieux!

 

Renseignements, inscriptions et autres âneries chez: Chiffonnette, Fashion et  ICB (fournisseur officiel du logo).

Repost 0
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 15:30
leur présenter notre maison ce week-end!
Je crois bien que nous allons guetter les réactions de nos enfants "la chamade au coeur".
C'est idiot, j'ai peur...


Mais les manifestations d'émotions seront à contrôler. Franchement, j'aurais l'air de quoi, à pignocher devant les copains de mes minous!
C'est que nous ne partons pas uniquement en famille: il nous faut bien de l'aide pour emmener tout ça, là-bas!


Retour mardi soir, pour la dernière ligne droite avant le déménagement définitif le 11 août.

Bon week-end à tous!
Repost 0

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone