Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 09:30
Amanda m'a tagguée puis s'en est allée en vacances, sans même attendre mes réponses...Elle exagère!

Je ne pense pas que je ne serais rien sans..., je serais déséquilibrée, malheureuse, différente certainement mais pas rien. J'aime beaucoup trop la vie pour ça.


Mon mari

Je sais que je vais faire très cliché, mais il est à la fois mon mari, mon amant, mon ami et mon confident.
Sans lui, je serais bancale dans ma vie.
Il a le caractère inflexible que je n'ai pas. Il garde la lucidité que je perds parfois. Il est la stabilité quand tout s'effondre en moi ou autour de moi. Il requiert l'exigence quand je me contenterais de l'à peu près. Il me pousse jusqu'où je n'oserais pas aller toute seule. Il croit quand je doute. Il n'abdique jamais quand j'abandonnerais bien.
Il est toujours près de moi quand mon coeur est lourd de chagrin ou gorgé de bonheur.
Il est mon complice, toujours partant, pour partager mes lubies.
Il n'oublie jamais de m'associer à ses folies.
Il est le papa tel que je le voulais pour mes enfants.

Depuis 28 ans, il me dit que son bonheur c'est de me voir heureuse, et je le crois.

De la chaleur

Quand j'ai froid (et je peux être frigorifiée par un léger courant d'air sur fond de 30°!) je ne suis bonne à rien.
Il faut, dans mon quotidien, obligatoirement des sources de chaleur: soleil, chauffage ou feu de cheminée.
Il me faut tout pour avoir chaud. Je suis une dingue de gilets, d'écharpes ou foulards, de gants, de chaussons fourrés, de plaids ou de grosses couettes, de boissons bouillantes, de douches brûlantes.
Le top du top: le siège chauffant dans la voiture!

Du silence

J'aime le silence et j'ai besoin d'en avoir plusieurs heures par jour.
Impératif le silence du matin pour un début de journée douceur, nécessaire le silence du soir pour effacer la fatigue et indispensables les silences impromptus tout au long du jour pour se poser, rêver, écouter les mots qui trottinent dans ma tête.
Je préfère le silence à la musique. Au grand regret de mon Chéri, qui me voudrait vibrante à l'écoute de certaines mélodies.

De l'hygiène

Phobie des microbes, des bactéries et une formation professionnelle médicale:  mon environnement se doit d'être propre! Sans hygiène, c'est la crise d'angoisse garantie!
A l'hôtel les lingettes désinfectantes s'activent; en location le produit-vaisselle relave l'intégralité des placards et la javel se déversent dans les sanitaires, sinon je reste...crispée!
Bien sûr je suis tout aussi rigoureuse pour l'hygiène corporelle.
Pas question, non plus, de porter mes vêtements 2 jours de suite. Ou de les ranger, une fois sortis de la penderie, sans les relaver.


Les nouvelles technologies de communication
que sont la téléphonie mobile et Internet

Je serais perdue si je ne pouvais plus parler, à tout moment, avec ma tribu.
Je serais bien seule si je ne pouvais plus correspondre avec mes blogueurs.

En vrac (et pas forcément dans l'ordre...)

Ma PAL, mon sac à main, mon Dodo, mes séances ciné,  des projets en cours, nos fréquents séjours en Lozère, mes excès ponctuels de gourmandise, mon mascara ultra noir, mes variateurs de lumière dans chaque pièce, mon vélo, mon "p'tit bazar".



Entre ceux qui sont en vacances, ceux qui ne font pas les tags, ceux qui l'ont déjà fait, pas facile de passer le relais à 3 autres!
Je viens de découvrir le blog d'Aelys et j'aimerais mieux la connaitre.
Quand une femme va devenir maman, ses priorités changent: Majanissa, que sont donc maintenant tes indispensables?
Bien installée dans son nouveau Chez elle, Elfe sera certainement ravie de jouer avec sa toute nouvelle connexion.
Repost 0
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 10:07

Sylire m'a taguée avec ce questionnaire qui circule depuis déjà quelques semaines. Elle savait bien que la gourmande que je suis se prêterait volontiers au jeu ;-)

Que dois-je faire?

Mettre le règlement sur mon blog 
Répondre aux six questions 
Taguer six personnes  
Avertir la personne sur son blog
 

Un aliment ou un produit que je n'aime pas du tout:
Le lait pur ou avec du café. Même avec la meilleure volonté du monde, même par politesse je ne pourrais pas le boire. Déjà rien que l'odeur me soulève le coeur.
Par contre, j'adooooore le chocolat chaud, fait maison, bien crémeux....

Mes trois aliments favoris: 
S'il n'avait fallu n'en citer qu'un, ça aurait été le pain. A condition qu'il soit artisanal (ne me parlez surtout pas des "points chauds"!), je les aime tous: les blancs, les gris, les complets, les fantaisies salés ou sucrés, les croustillants ou les pâteux, les aérés ou les denses. Je suis capable, si je ne me freine pas, d'avaler un pain sec entier et d'apprécier jusqu'à la dernière miette!

Ensuite viennent les fromages forts et crémeux (Normandie je t'aime!) et à égalité (je sais, c'est pas du jeu, mais je suis incapable de trancher) le chocolat et tous les desserts chauds aux pommes.

Ma recette favorite: 
Le boeuf bourguignon.
Parce que, quand je le fais, mon fils adooooore sa maman! Et puis le voir tourner autour de la cocotte, y tremper des bouts de pain, et l'entendre s'extasier sur mon savoir-faire, me rend fière comme un paon!

Ma boisson de prédilection:
Tout dépend du moment...
Le matin, c'est le thé.
Avec un bon repas, c'est du vin.
Entre les 2, c'est thé, mélange eau/Pulco ou Coca Light.
A l'apéro, c'est un p'tit rosé frais.
Pour le digestif, c'est le Bailey.

Le plat que je rêve de réaliser et que je n'ai toujours pas fait:
Du pain!
Actuellement je n'ai pas de place chez moi pour une machine à pain.
Mais bientôt peut-être...;-)


Mon meilleur souvenir culinaire :
Le croissant que j'ai mangé, en Normandie, le lendemain de nos 20 ans de mariage!
Diablement sublime!
Le boulanger avait reçu une médaille d'or pour sa viennoiserie et jamais récompense ne fut autant méritée!


Beaucoup de blogueuses ont déjà répondu, mais il me semble qu'il reste:

Bel Gazou (dont les recettes me font saliver), Lily (je sais déjà qu'elle aime le caramel au beurre salé), Val (qui a su remettre le pudding à la mode), Tamara (qui doit maintenant avoir la place de cuisiner), Flo (parce qu'elle a su, un jour détourner la réponse sur une question comparative entre le Bordeaux et le Muscadet) et Sully (juste pour savoir si ce jeune-là aime autre chose que les pâtes de maman ou le Mac Do).

Comme d'hab' pas d'obligation pour ces tagués, et tout refus ne sera pas considéré, de ma part, comme personnel ;-)
Repost 0
14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 18:26
Mon correcteur d'orthographe, en la personne de mon très charmant mari, me dit de mettre un "s" au "tome" du titre du billet ci-dessous. Moi je pense qu'il ne faut pas le mettre.

Y aurait-il des spécialistes pour nous départager et nous éviter un "étripage conjugal"?

Merci!...même à ceux qui me contrediront!



Edit de dimanche
Je m'incline devant la majorité accablante et ajouterai donc ce maudit "s" à mon titre!
Cependant je tiens à souligner que mon amour-propre reste intact puisque 4 d'entre vous m'ont donné raison! Merci donc tout particulièrement à ceux-là et un peu aux autres quand même...
Et surtout vous avez toute ma reconnaissance pour l'intérêt que vous avez gentiment porté à notre couple ;-)


Repost 0
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 07:59
Je dois bien être la dernière à faire ce tag qui circule parmi nous.
Mais, je suis tellement bavarde sur les blogs que je suis certaine de ne rien vous révéler de plus que ce vous ne savez déjà...


Où et quand je lis?

Invariablement je lis tous les matins: il en est de ma bonne humeur de la journée! Même si je dois me lever très tôt pour avoir ces précieuses minutes.
Après dans la journée, c'est fonction de mes horaires de travail, si je déjeune seule ou pas, si c'est l'été ou l'hiver.
Je ne lis jamais un livre le soir, dans mon lit: je suis beaucoup trop fatiguée pour me concentrer. Je résiste quelque instant au sommeil avec un article de "Elle" ou un texte très court sur les petits bonheurs.


Comment je choisis mes lectures?

Celles que j'achète: principalement avec, en mains,  ma LAL nourrit depuis 2 ans uniquement par vos billets. Et un peu au hasard d'une couverture ou un titre qui m'accroche.

Celle du moment: je pioche dans ma PAL, choisissant un livre en fonction de celui que je viens de terminer (un doux après un difficile, un lèger après un plombant, un court après un pavé) ou d'une envie irrésistible après l'une de vos suggestions. Aucune priorité à l'ancienneté de l'acquisition.


Quel style de lectures?

Après 205 billets de lectures, je ne peux pas m'en cacher! Ma top préférence est le roman contemporain "humain" français. Suivent les romans américains et anglais.

Je ne lis jamais: de fantasy, de SF, de pornographie par goût; de BD, de mangas, de nouvelles, de livres d'aventure, de check-list par manque d'intérêt.

Je lis peu: de polars ou thriller parce que je n'ai pas le temps de tout lire; d'essais parce qu'ils m'intimident.


Qu'est-ce que j'attends de mes lectures?

Je pourrais répondre: oublier mon quotidien, garder une ouverture d'esprit, vivre des émotions par procuration...mais la vérité est autre.
Je suis quelqu'un d'anxieux qui, l'esprit en repos, va cogiter, ressasser, extrapoler: lire me protège de toutes ces réjouissances. Sans lectures je serais bonne à interner!


Mes petites manies

Sur le livre que je lis je note le mois et l'année de ma lecture en bas à droite de la première page. Je surligne les passages qui me plaisent au crayon de bois et note le n° de page correspondant à l'extrait en haut à gauche de la dernière page.

Je ne peux pas m'empêcher de sentir un livre que j'ai entre les mains: j'adore l'odeur du papier qui a vécu.

Je trimballe mon livre absolument partout "au cas où...".

Je n'ai toujours qu'un seul roman en cours.



Et voilà!
S'il reste un blogueur sur le carreau, il n'est pas trop tard pour "taguer"...


PS: J'entame les 150 dernières pages du dernier tome des Chroniques de San Francisco...
Repost 0
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 08:37
Les Espaces Culturels Leclerc vont cette année, pour la première fois, décerner un prix littéraire "Le prix Landerneau". Présélectionnés, 8 ouvrages français seront soumis à un jury composé d'écrivains reconnus et présidé par Jean Rouaud. Le but étant de récompenser le roman reflétant particulièrement la richesse de la littérature d'expression française.

Pour ajouter, à ce Prix, une touche "avis de lecteurs quidams" Les Espaces Culturels Leclerc ont choisis quelques blogueurs. Et j'en fais parti! Pour chacun de nous aucune obligation: nous lisons les livres quand on veut et après leur lecture nous jouons au jury constitué de "moi tout seul" pour déterminer celui que nous couronnons.

Je sais que cette récente méthode publicitaire qui consiste à utiliser les blogs porte à polémique (voir billet de Papillon), mais moi personnellement je me sens bien loin de tout ça.
Je n'ai à rougir d'aucun de mes billets puisque je n'ai jamais triché; depuis plus de 2 ans je suis toujours restée sincère. Recevoir des bouquins gratuits ne changera rien à l'affaire, et je pense pas avoir à le prouver. Ceux qui ne me font pas confiance, ne sont aucunement obligés de me rendre visite. 

Moi quand j'ai ouvert mon enveloppe lourde de livres tout neufs, j'ai été comme une gamine devant un sapin de Noël et qui ne se pose pas la question, ce matin-là, de savoir si le père Noël existe. Elle savoure tout simplement son bonheur.






C'est aussi décembre en juin pour: Caro[line], Cathulu, Fashion, Katell, Laure, Lily, Lou, Michel, Pascal du bibliomane et Stéphanie.
Repost 0
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 15:38
...on retrouve sans plus tarder les bonheurs citadins.

Mon retour, que je voulais tout doux, fut finalement un peu violent.
Je revenais tranquillement de ma première-journée-reprise-boulot. Au rond-point, j'attendais sagement sur mon vélo que le passage se libère. C'est alors que la voiture près de moi a empiété sur la piste cyclable et m'a roulé sur le pied!
Moi qui avais encore la tête dans les Causses je suis vite redescendue sur le bitume ;-(

Heureusement beaucoup plus de peur que de mal! Je m'en tire avec juste un hématome sur le pied et une chaussure (les fameuses ballerines dorées!) fichue.

J'y vois là un signe que décidément, je ne suis plus faite pour vivre en ville...



Cette semaine, en Lozère, la météo ne fut guère clémente. Chacune de nos randos fut "arrosée", mais les montagnes sous l'orage, le Tarn et la Jonte qui bouillonnent, sont tellement magnifiques que nous étions heureux même sans soleil.
Et puis, le feu dans la cheminée, le soir, compensait les températures frisquettes.

Du côté de mes lectures, je ne vais pas avoir à me fatiguer à pondre 4 ou 5 critiques. Je me suis plongée dans les "Chroniques de San Francisco" et ai enchainé les 3 premiers volets à la suite. Le 4ème est entamé et j'attends la fin du dernier (le 6ème) pour écrire mon avis. Soit, à vue de nez, une bonne dizaine de jours. Peu m'importe, je suis avec Armistead Maupin en très bonne compagnie et ne suis pas du tout pressée de le quitter.


Et voilà, je crois bien que je suis redevenue blogueuse, jusqu'à mes prochaines vacances...fin août ;-((((


Crédit photo: Editions de L'Olivier et Amazon.fr
Repost 0
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 16:30

Cette semaine, je clôture le solde de mes congés payés.
Le coeur en fête, nous partons ce soir. Oh ouiiiiii!!!!!

Je sais que ceux qui me connaissent devinent, où est situé ce gîte qui nous attend ;-)

Alors, je ne vais pas vous faire, une fois de plus, l'éloge intarissable de ma Lozère.
Je ne vais pas vous saouler avec son air pur et sa tranquillité.
Je ne vais pas, non plus, vous démontrer une énième fois combien j'ai besoin d'aller là-bas, tout simplement.
Inutile, n'est-ce pas?

Aujourd'hui je sais déjà quelle loque imbuvable je serai en rentrant, mardi prochain.
Comme je n'ai aucune envie de vous refaire le coup du gros cafard de mes dernières vacances,  je reprendrai le chemin du net tout doucettement, jusqu'au moment où je serai à nouveau présentable.

Je vous écris un "Au revoir!" sans regret, mais non sans affection.

* D'après Lexilogos : Au fig: Lieu de délices, orné surtout par la nature, où l'on vit dans l'innocence et la simplicité primitives; état de bonheur parfait.
A part l'innocence (faut pas pousser quand même!), c'est tout ma Lozère ça!

Crédit photo Lozère-resa.com
Repost 0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 05:00
 

Il était une fois 2 magnifiques Elfes qui communiquaient entre elles, depuis déjà des mois, par ondes magiques.

Fortes d'une amitié indiscutable, elles décidèrent un jour de voler l'une vers l'autre, dans un lieu enchanté où il fait toujours beau.



 
Quelques esprits malins, et sans doute jaloux de tant d'affection, ont essayé de ternir leur rencontre.
Quelques Lutins ont pris la forme de macarons au caramel et aux pommes pour culpabiliser les Elfes gourmandes.
Certains Trolls se sont transformés en moustiques pour obliger les Elfes bavardes à rentrer chez elles avant la nuit, au lieu de trainer sur la terrasse d'une crêperie.
Heureusement, accompagnées de leurs gentils Korrigans protecteurs, les Elfes ne se sont pas laissées faire.

Elles vécurent des heures enchanteresses.



Repost 0
10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 17:00
Port-Louis est une ville historique du Morbihan, une sentinelle de la Rade de Lorient.



Mais les dépliants touristiques oublient de dire que c'est, aussi et surtout, une cité d'art située à mi-chemin entre chez Sylire et chez moi.

Quelques kilomètres chacune, et nous serons ensemble demain!!!
... Accompagnées de nos chevaliers servants...
Il nous faut bien quelqu'un pour porter le panier pique-nique du midi et nous inviter au resto le soir ;-))) A bons entendeurs...

Nous aurons des pensées pour celles qui se rencontreront au même moment à St-Mâlo et pour toutes les autres aussi. Promis!


Crédit photo: Linternaute.com
Repost 0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 13:45
Et voilà "l'inconnu mystère" est dévoilé!


Dans ma BAL, ce midi, cette carte avec un mot sympathique et plein d'humour: elle devait précéder mon cadeau, mais les caprices de notre "La Poste" en ont décidé autrement ;-)))

Tant mieux, puisque ce "dérapage" a prouvé (si besoin était!) que Caro[line], Florinette et moi sommes très fines mouches!

Merci beaucoup ICB!

Je vais pouvoir maintenant tenir ma promesse...
Repost 0

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone