Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 08:59
Samedi soir nous avions des invités. Voilà qui justifiait bien quelques excès...

Pour l'apéritif, j'ai eu l'idée de ces galettes. Des bouchées toute simples à confectionner, qui demandent juste un peu de temps....

undefined



Pour 7 personnes confectionnez (ou achetez pour les pressés!) 13 à 15 galettes de sarrazin. Les non-bretons pourront les remplacer par des crêpes. Je ne veux pas être chauvine, mais à mon avis ce sera moins bon ;-)

Les laisser refroidir.

Les recouvrir généreusement  d'un fromage à tartiner. Il en existe beaucoup de sorte: Boursin, Rondelet, St-Moret pour ne pas les citer. Les crèmes de roquefort ou de comté sont très bonnes aussi.

Sur cette base,  vous pouvez rajouter maints ingrédients coupés menus. Suivant vos goûts, inspirations, gastronomies locales, tout est imaginable.

Nous, nous avions opté pour 5 variétés: chèvre/saumon, chèvre/ciboulette, St Moret/tomates confites, crème de comté/morceau de vieux comté, crème de comté/jambon sec italien (que j'avais fait couper en effeuillade).

Chacune des galettes garnies est roulée, enveloppée d'un film étirable, puis placée au moins 2 heures au réfrigérateur.

Au final, il ne reste plus qu'à en faire des tronçons piqués d'un cure-dents.

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article

commentaires

Joelle 19/03/2008 14:02

Un incontournable de l'apéritif pour les bretons :) Mais j'avoue que j'ai parfois la flemme de les préparer  !

Anne 20/03/2008 09:13

La gourmandise nous a motivés!

yueyin 14/03/2008 17:05

miam ça a l'air bon comme tout et pas difficile du tout (même par chez nou on trouve de la farine de sarrasin tout va bien ;-))

Anne 14/03/2008 17:11

Le plus dûr, n'est pas à mon avis d'acheter la farine, mais de faire les galettes ;-)

Meli 12/03/2008 12:41

C'est une excellente idée en effet, et ça met l'eau à la bouche!

Anne 12/03/2008 12:49

C'est le risque: on se précipite dessus et après on a presque plus faim pour le repas!

Ananas 12/03/2008 10:58

Il y a trop de tentations chez toi ;o))) D'autant plus que j'adoooooore les galettes au sarazin !!J'ai du être bretonne dans une autre vie....

Anne 12/03/2008 12:47

Je suis heureuse de recevoir un mot de ta part...Tu sais je ne suis pas des Pyrénées et pourtant certaines de vos spécialités ne me laissent pas indifférente ;-))))

Finette 11/03/2008 23:01

Huuuuummmm! J'ai faim maintenant! Oui, parfaitement, il est un peu plus de 23h et j'ai faim!!!Je note la recette, j'en salive d'avance!

Anne 12/03/2008 08:14

Y'a pas d'heure pour avoir envie de galettes ;-)

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone