Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 18:46
Le dessert basique (je refuse l'adjectif "banal" pour cette merveille!) par excellence.

Peut-être que tout le monde a déjà "sa" recette, mais peut-être pas...
Alors voilà la mienne, maintes fois testée et approuvée: ses proportions sont parfaites.


Mousse au chocolat au lait

. 2 tablettes de chocolat au lait pâtissier

. 8 œufs

. 1 grosse noix de beurre

  

Faites fondre le chocolat à feu très doux.

Versez-le dans un saladier.

Ajoutez le beurre, les jaunes d'œufs un à un.

Et pour finir les blancs battus en neige ferme.

Mettez au moins 12h au réfrigérateur.
(Horrible cette attente! D'ailleurs vous pouvez voir la trace d'un doigt trop impatient et gourmand sur la photo!)

(Pour une mousse au chocolat noir, il est préférable d'ajouter un peu de sucre en poudre.)


Bon week-end à tous!

Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 09:00

Puisque nous sommes le 31 janvier, il faut bien songer à remplacer les galettes par autre chose....

Voilà donc une recette hypeeeeeeer simple!

N'hésitez pas à le préparer la veille; le lendemain il sera encore meilleur.



75cl de lait entier

100g de sucre

5 oeufs

75g de farine

4 à 6 poires

1 c à c d'extrait de vanille (facultatif)

Beurrez (Généreusement, ça va de soi!) et farinez un moule à manquer.

Tapissez le fond avec les fruits coupés en 2.

Dans un plat, battez les oeufs et le sucre.

Ajoutez la farine "en pluie" (j' adore cette expression! Moi, il me parait impossible de faire une pluie de farine sans en fiche partout!), puis le lait et éventuellement la vanille. Rendre bien fluide.

Versez cette préparation sur les fruits.

Et hop, sans préchauffage, enfournez 40 mn (environ...) à 180°.



Bon appétit et bon week-end!

Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 08:30
Avec la mode des apéritifs dînatoires, on se doit d'avoir "sa" recette de cake salé.
Moi, j'ai définitivement adopté celui-ci. Il est sans huile et tout moelleux.



 
Recette de base


3 oeufs
20cl de lait concentré non sucré
200g de farine
1 sachet de levure
Ingrédients choisis selon votre goût, envie ou imagination.


Préchauffer le four à 180°

Battre les oeufs et le lait concentré.

Ajouter la farine+levure.

Ajouter les ingrédients choisis. Saler, poivrer, épicer comme vous aimez.

Verser la pâte dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé et enfourner environ 45 mn.


Dans celui de la photo, j'avais incorporé 150g de saumon fumé/150g de Féta coupée en cubes/2 courgettes en 1/2 rondelles préalablement revenues dans de l'huile d'olive/copeaux de zestes de citron.

Très bon aussi celui avec 150g de Roquefort/2 courgettes.

Ou celui avec 1 boite de thon/moutarde/olives noires et vertes.

Pour le prochain, j'essaierais avec des châtaignes et champignons....d'inspiration lozérienne...évidemment!


Bonne imagination et bon appétit!


Crédit photo: Frédéric  
Décor: plat et nappe bretons ;-)

Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 08:15

Ou devrais-je écrire "Mon far nantais", puisque la polémique sur notre appartenance ou non-appartenance à la Bretagne reste indémodable....

Il est inratable et se conserve plusieurs jours.

Au mois de mai, j'ai découvert qu'il pouvait se servir découpé en tranches, revenu dans du beurre et nappé de caramel au beurre salé. C'est trop bon!....mais c'est vraiment abuser!



 

 Ingrédients (pour 8 personnes):

  • 250 g de farine
  • 6 œufs
  • 125 g de beurre fondu
  • 1 litre de lait chaud
  • 210 g de sucre 

Préparation

Dans un saladier, verser la farine tamisée, y faire un puits au centre et y casser les œufs un à un tout en incorporant progressivement la farine. Ajouter le beurre fondu, et mélanger pour obtenir une pâte épaisse et sans grumeau.

Faire chauffer le lait dans une casserole avec le sucre.

Lorsque ce dernier est chaud*, le verser petit à petit sur la préparation précédente.

Verser, la pâte qui est très fluide, dans un plat à gratin  aux bords hauts (d’une contenance de 2,5 litre environ), qui aura été préalablement largement beurré.

Faire cuire 45 minutes dans un four préchauffé Thermostat 6 ou 180 °C, pendant 45 minutes.

Se déguste tiède ou froid.

(*Le fait de verser le lait chaud sur le mélange à base de farine et œufs donne une pâte à la consistance bien homogène, la farine gonfle très régulièrement et donne un flan très moelleux.)


Moi je le préfère ainsi, nature.
Pour ceux qui le veulent aux pruneaux, voilà la variante:
 

Mettre 400g de pruneaux dans un saladier et les recouvrir de thé à la vanille bien chaud.
Couvrir d’une assiette et les laisser gonfler.
Egoutter les pruneaux, les répartir dans le fond du plat et verser la pâte dessus.



Crédit photo: Anne. Prise pendant nos vacances de 2006. Ce qui explique un far cuit dans un plat rond et non dans un plat à gratin. En location, nous faisons avec ce qui est dispo!

Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 15:10

Ce jour-là, pour l'apéro de notre pique-nique, j'avais essayé une nouvelle recette; qui a eu, auprès de nous 4, son petit succès (traduisez par: les oiseaux n'ont même pas eu le droit à une seule miette!).


Pizza aux courgettes

(Toute bête mais sa base "courgettes à la crème" est beaucoup plus douce qu'un coulis de tomates de pizza traditionnelle.)

1 pâte à pizza (ma préférée est la rectangle "Maxi pâte" d'Herta)
2 courgettes
4 c à s de crème fraiche épaisse
1 bocal de tomates confites
1 morceau de chèvre en  buche (plus ou moins gros suivant la gourmandise de chacun)

. Préchauffez le four à 220°c

. Coupez les courgettes en fines lamelles (inutile de les éplucher). Les faire dégorger, avec du sel, sur le feu dans une poêle. Les mettre à refroidir dans une passoire  pour qu'elles s'égouttent.

. Froides mélangez-les dans un saladier avec la crème fraiche et 2 c à c  d'huile des tomates confites. Rectifier l'assaisonnement si besoin.

. Etalez le mélange sur la pâte. Répartissez dessus des lamelles de tomates confites, des tranches de chèvre.
Badigeonnez avec un peu d'huile (toujours celle de la marinade des tomates)

. Enfournez  20 / 25 min.

Je suppose qu'on peut la garnir avec des ingrédients supplémentaires...


Je l'avais préparée la veille et nous l'avons mangée froide, coupée en petits carrés (forcément pas égaux, puisque que je suis incapable d'avoir "le compas dans l'oeil"!). Mais peut-être serait-elle encore meilleure fraiche et chaude?

 

Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 10:19
Hier dans un vide-grenier, quelque Elfe gourmand et tentateur a mis sur mon chemin une chocolatière toute neuve, "jamais servie"....



...vendue 5 € par ses propriétaires, sans doute peu alléchés, par cette douceur marron...pour laquelle, moi, je me damnerais!

Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 09:36
Une base de recette toute simple à personnaliser...


DSC03123.JPG


Dans une casserole mettre 500g de pruneaux "géants", 1 bouteille de vin rouge, 4 cuillères à soupe de sucre en poudre. 

Vous pouvez laisser nature ou rajouter, à votre guise: écorces d'oranges ou de citrons, raisins secs, cannelle ou bâton de vanille....

Laissez mijoter à feu tout doux 2 à 3 heures. L'alcool va s'évaporer. Le jus va devenir liquoreux, excellement et indécemment goûteux. Les pruneaux s'en seront gorgés pour devenir tout fondants.

Dégustez tiède ou froid. Tel quel dans une jolie coupelle, ou nappez-en du fromage blanc, de la faisselle ou une boule de glace à la vanille.

Je conserve ces pruneaux plusieurs jours au réfrigérateur sans problème.


C'est une de mes recettes d'enfance, que je fais régulièrement....
Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 08:59
Samedi soir nous avions des invités. Voilà qui justifiait bien quelques excès...

Pour l'apéritif, j'ai eu l'idée de ces galettes. Des bouchées toute simples à confectionner, qui demandent juste un peu de temps....

undefined



Pour 7 personnes confectionnez (ou achetez pour les pressés!) 13 à 15 galettes de sarrazin. Les non-bretons pourront les remplacer par des crêpes. Je ne veux pas être chauvine, mais à mon avis ce sera moins bon ;-)

Les laisser refroidir.

Les recouvrir généreusement  d'un fromage à tartiner. Il en existe beaucoup de sorte: Boursin, Rondelet, St-Moret pour ne pas les citer. Les crèmes de roquefort ou de comté sont très bonnes aussi.

Sur cette base,  vous pouvez rajouter maints ingrédients coupés menus. Suivant vos goûts, inspirations, gastronomies locales, tout est imaginable.

Nous, nous avions opté pour 5 variétés: chèvre/saumon, chèvre/ciboulette, St Moret/tomates confites, crème de comté/morceau de vieux comté, crème de comté/jambon sec italien (que j'avais fait couper en effeuillade).

Chacune des galettes garnies est roulée, enveloppée d'un film étirable, puis placée au moins 2 heures au réfrigérateur.

Au final, il ne reste plus qu'à en faire des tronçons piqués d'un cure-dents.
Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 08:31

Après une poêlée de champignons à la crème et un boeuf bourguignon, il nous restait encore un peu de place pour ce dessert chocolaté tout fondant.... 

undefined
Pour 6 à 8 personnes

360g de bon chocolat noir pâtissier
420g de crème fraîche (une bien épaisse de chez nos amis normands)
25g de beurre doux
9 financiers : j'ai acheté les "Bonne maman": ils sont très bons. (Je pense que l'on peut aussi utiliser des macarons).


Chemisez de film étirable un moule à cake.

Dans une casserole faites chauffer la crème, le beurre et le chocolat, jusqu'à obtenir une ganache homogène.

Dans le moule, poser une couche de ganache/ une rangée de 3 financiers (il faut appuyer un peu dessus: ils ont tendance à flotter)/ une couche de ganache/ une double rangée de 3 financiers/ une couche de ganache. 

Refroidi, placer le gâteau au moins 4h au réfrigérateur (moi, je l'avais préparé la veille).


Quand est enfin venu le moment de la dégustation, préparez la sauce aux carambars

Faites fondre 225g de carambars au caramel (environ 25) avec un yaourt Fjord pour obtenir un coulis fuide.

Versez-le tout chaud dans l'assiette à côté d'une part de gâteau.

Sur une petite cuillère poser une bouchée de gâteau, cueillir un peu de sauce, fermer les yeux et porter à la bouche. Déposer le contenu sur vos papilles gustatives et laisser fondre....

Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 08:19
Un gâteau italien au chocolat divin...
. 250g d’amandes en poudre
. 100g de chocolat noir
. 5 œufs
. 250g de beurre
. 200g de sucre
. 1 c à s de cacao amer en poudre
 
 
. Préchauffez le four à 160°C.
 
. Faites fondre le chocolat.
 
. Travaillez le beurre et le sucre. Ajoutez les jaunes d’œufs. Mélangez bien et ajoutez le cacao, le chocolat et les amandes.
 
. Montez les blancs en neige et ajoutez à la préparation.
 
. Mettez la pâte dans un moule à tarte (24cm de diamètre) tapissé de papier sulfurisé ou beurré et fariné.
 
. Faites cuire pendant 40 mn environ. Attention, le gâteau ne doit pas être sec. Il doit être légèrement croquant dehors mais très moelleux, fondant à l'intérieur.
 
 
. Démoulez le gâteau refroidi.
Repost 0
Published by Anne - dans Gourmandises
commenter cet article

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone