Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 10:00

J'avais bien cru les avoir perdus, mais non! Ils m'attendaient sagement à la maison. Ces compagnons-là sont bien difficiles à semer...

 

 

 

Je n'ai plus l'attrait de sa découverte et pourtant, cette fois encore, j'ai trouvé Amsterdam splendide. C'est une ville qui me séduit infailliblement.

 

Par dessus tout, j'adore son atmosphère.

 

Les intérieurs sans rideaux offrent à la vue des badauds des intérieurs "cocooning" qui donnent une impression d'ambiance chaleureuse. Pas de néons ou d'éclairages agressifs dans les bars, lumière tamisée et bougies offrent une intimité accueillante et fait un pied de nez au froid extérieur.

 

 

 

 

 

Et tous ces vélos c'est toujours autant de bruit de moteurs en moins! Un réel plaisir pour le touriste à pied.

 

 

 

 

 

 

 

J'aime aussi Amsterdam, parce que je sais que je peux sortir de ses librairies les mains vides: je ne lis pas encore le néerlandais!

 

 

 

 

 

 

Par contre, c'est bien emmitouflée que j'ai déambulé dans les rues, traversé les canaux, admiré les monuments, parce que, ce jour-là, la météo s'est montrée digne d'un pays du nord!

 

 

 

Alors outre le gouda, la mimolette et les gaufrettes gourmandes au caramel j'ai rapporté dans mes bagages un bon rhume. Un de ceux qui rendent le nez tout rouge!

 

PS :  Tiens, Cuné, je t'offre la dernière!

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Tes photos sont spendides et c'est vrai que c'est une ville que j'adore et du coup en voyant tes photos j'ai une envie folle d'y retourner.
Répondre
K
As tu visité la maison d'Anne Frank, "L'annexe Secrète" ? En tout cas c'est très beau tout cela !!!
A très vite
Répondre
A
Je l'avais visité la première fois que je suis allée à Amsterdam, il y a 4 ans. Et comme je l'ai noté dans l'article précèdent "Et je repars", ce fut un moment très fort!
C
Moi j'ai sauvagement attaqué hier mon frigo au vinaigre blanc, Choupynette ;o))Merci pour LA gauffre ! :-D
Répondre
C
Oui!  J'ai TERRASSé monsieur ménage!!! :-)))
Répondre
B
Dans les librairies d'Amsterdam j'avais trouvé un grand choix de livres en anglais ... ma CB n'avait pas aimé :-(
Bonne reprise, Soigne toi bien
Répondre
A
Cathe, je suis allée voir les photos Italiennes de Papillon. J'irais bien..."Dis donc Chéri, t'aurais pas un déplacement prévu en Italie?"
Alors Choupynette tu as passé un bon dimanche :-D
C'est vrai Anne que le pain Hollandais un vrai régal. Hum, ce moelleux...
Cuné, je poste un PS sur mon article pour t'en offrir UNE SEULE. Hé, c'est déjà pas mal!
Bill, je ne parle, lis et comprends que le français! Je le regrette parfois, mais ma CB, elle, non!

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone