Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

9 août 2006 3 09 /08 /août /2006 07:39

Je lis très peu de nouvelles, mais quand j'ai vu en rayon ce recueil d'Olivier Adam j'ai craqué.

 

Comment résume-t-on des nouvelles? En parlant d'un fil conducteur, d'un thème commun?

Là les personnages sont tous fatigués, déprimés ou anéantis. Engluès dans leurs difficultés, ils vont s'accrocher à une rencontre, un espoir, un "presque rien" pour continuer leur route.

 

L'écriture de ces textes est juste: des phrases courtes et simples, des émotions sans pathétisme. Un quotidien si bien retranscrit qu'on oublie le nôtre instantanément. Et pourtant...je n'ai pris aucun plaisir à cette lecture. Le problème vient de moi, je n'arrive pas à apprécier les nouvelles: c'est comme si on me mettais l'eau à la bouche avec un premier chapitre de roman passionnant sans me délivrer la suite. Je me sens affreusement frustée.

Mais pour ceux qui aiment les nouvelles, je suis persuadée de la qualité de ces histoires justement parce que j'avais envie que chacune d'elles continue.

(Points)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

DF 25/05/2010 08:58



Heureux de te retrouver à l'occasion de ce livre! Je viens de le commenter chez moi:

http://fattorius.over-blog.com/article-passer-l-hiver-avec-olivier-adam-51005868.html



Marie 17/09/2006 23:16

Toi qui n'aime pas les nouvelles, je te conseille tout de même Après le tremblement de terre, de Haruki Murakami ;-) !!

Anne 18/09/2006 08:24

Merci Marie, je nôte et m'attarderais sur la 4éme de couverture lors de ma prochaine virée librairies.

elfe 10/08/2006 09:07

Je suis un peu comme vous, les nouvelles je les oublie vite. Néanmois j'ai beaucoup aimé celles d'Olivier Adam!! C'est comme ça, on accroche ou pas!!

Anne 10/08/2006 09:55

Marie, Sophie, Elfe vos commentaires m'ont rendue jalouse: Olivier Adam vous a offert un bouquet d'émotions. pas à moi! Je suis frustée...

Sophie 09/08/2006 22:55

MOi j'aime les nouvelles, quand elles sont bien écrites évidemment; et celles d'Olivier Adam m'ont ravie même si l'atmosphère est très noire, mais dans ces romans, elle l'est aussi.

cathulu 09/08/2006 15:07

Je lis beaucoup de nouvelles mais je n'avais vraiment pas "accroché" avec celle-là, trop déprimantes sans doute...

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone