Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Insatiable lectrice
  • : Autour de ma vie gravitent des mots, des images, des émotions... Entrez dans ma constellation!
  • Contact

je suis heureuse de vous accueillir pour partager avec vous toutes mes lectures, beaucoup de mes émotions et un peu de ma vie.

Recherche

Archives

Cette semaine

28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 08:17

Pendant les soldes, j'ai acheté ce roman de Marie-Hortense Lacroix, uniquement guidée par l'édition. J'aime ce que publie Arléa, en particulier leur collection 1er/mille, qui édite les premiers romans de talents prometteurs comme, en autres, Laurence Tardieu ou Maxence Fermine.

 

 

Myriam est une pianiste renommée. Dés l'enfance, elle n'a vécu que pour son art. Mettre au monde Lucie n'y change rien. Ce serait sacrilège de négliger la musique pour des sentiments! En apprenant qu'elle sera bientôt grand-mère, sa maxime devient désuète...

 

 

Cette histoire simple pleine d'humour, avec des personnages à la "Anna Galvada", au style fluide, ne pouvait que me plaire. Et elle m'a plu, mais...pas complètement emportée. Le début est parfait. Ensuite, l'intrigue passe au second plan, relayée par des considérations philosophiques sur la vie. Aussi justes soient-elles, elles alourdissent le roman et font perdre de la consistance aux personnages. C'est dommage: il en est fallu de peu que je glorifie ce livre.

 

(Arléa)

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Groenendeal 04/03/2007 11:31

IL me semble que la maison d 'edition 10/18 à fait des series ( quand je dis "Serie " ce n 'est pas dans le sens televisuel du terme ) intéressantes mêlant le policier et l 'Historique mais je n 'ai jeté un oeuil sur aucune.
Je trouve que les series TV c 'est une bonne chose sI !, ( Moi qui n 'aimait pas ça avant je regarde maintenant avidement Regenesis sur Arté chaque lundi soir )il y a de l 'originalité en masse qui ressort et celà pourrait inspirer les ecrivains et reciproquement : je pense à Djian que je n 'ai jamais lu mais qui en parlait dernierement.

Groenendeal

Groenendeal 03/03/2007 18:25


Sur ce j'aime assez les romans qui mêlent donc ce genre littéraire et la philosophie ou theologie comme le livre que je suis en train de lire " l'escholier de Dieu " de Kara Waltari :))

Anne 04/03/2007 10:12

Moi aussi, j'aime quand l'auteur fait plus que nous conter une histoire, mais il faut que ses considérations "philosophiques" s'intègrent parfaitement à l'intrigue. Sinon, elles arrivent comme "un cheveux sur la soupe" et gâchent la fluidité du roman....enfin c'est mon avis sur la question...

laure 03/03/2007 18:05

Ce qui est intéressant dans les livres c'est la conception de la vie qu'à l'auteur et ce qu'il fait passer à travers les personnages, ils ont une histoire certes, mais moi j'apprécie la philo ... Enfin, tout le monde a son avis sur la question.........

Groenendeal 02/03/2007 21:42


Je suis assez heureux de tomber sur ce blog ( je viens pour la première fois ) par contre je me rends compte que je reste un peu à lire l'ensemble des classiques cela me donne envie de lire des choses contemporaines.
Un aparté :
Je suis un insatiable lecteur mais je me demande si la sphère des insatiables lectrices et lecteurs n'est pas une galaxie qui est en train de se perdre - Je me retrouve auour de moi - mes ami(e)s ma famille - a être seul passioné de lecture ( même en me faisant plus d'ami(e)s d'ailleurs, si si lire est un plaisir qui se perd !. À part une amie Russe qui m'a volée mon dernier livre a peine acheté mais j'espère ne pas devoir partir aussi loin ( elle est en train de lire mon Gérar de Nerval dans l'avion qui repart sur Moscou ) pour rencontrer d'autres personnes qui aiment la lecture, il y a les blogs :)))) J'avais peur d'être le dernier "insatiable"

Ce blog dans mes favoris ;)

Groenendeal Carl

Anne 03/03/2007 09:09

Moi aussi, je pensais (avec prétention?) être une espèce rare, jusqu'à ce que je découvre l'univers des blogs "littéraires". Là je rencontre des acolytes et même des plus atteints que moi en matière de boulimie livresque!
Découvre la littérature "de maintenant", certains auteurs méritent qu'on les honore de leur vivant!

sylire 01/03/2007 18:19

Dans la même collection, j'ai lu un 1er roman vraiment très bien "le père de la petite" de Maire SIZUN

Anne 02/03/2007 08:40

Merci de cette suggestion...

Articles Récents

Ces mots là,

je les ai savourés un peu plus que tous les autres.

Avec de nombreux patients, Ernest faisait intervenir le concept de regret dans la thérapie. Il leur demandait d'analyser les regrets que suscitait leur comportement passé, et les exhortait à ne pas entretenir de nouveaux regrets dans l'avenir. "Le but, disait-il, est de vivre de telle sorte que dans cinq ans vous ne vous retourniez pas en regrettant amérement les cinq dernières années qui se seront écoulées."

 

Irvin D. Yalom 

"Mensonges sur le divan"

J'adhére

Je revendique le droit de lire ou de ne pas lire un livre,
Le droit d'être sincère, ou gentiment hypocrite,
Le droit de ne pas aimer un livre, de le dire,
Le droit d'aimer un livre, et de ne pas le dire,
Le droit d'accepter de recevoir des SP, ou pas,
Le droit de faire traîner mes lectures,
Le droit d'avoir un travail à côté, des enfants, une maison à tenir,
Le droit de me faire plaisir et de ne pas me prendre pour une critique littéraire,
Le droit d'être infidèle, de moins aimer ce que j'ai porté aux nues plus tôt,
Le droit de poster des commentaires où bon me semble, partout où le droit de s'exprimer existe,
Le droit de croire que tout vaut mieux que le silence, d'ouvrir la porte aux avis contraires,
Le droit de ne pas faire le jeu du commerce, mais des mots, de la lecture, et de la littérature.
Le droit d'être une lectrice.

Manifeste d'Antigone